Publié dans Politique

Assemblée générale des Nations unies - Le President Rajoelina rencontre le SG Antònio Guterres

Publié le mardi, 21 septembre 2021

Le Président de la République Andry Rajoelina s’est réuni avec le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. Le Chef de l’Etat malagasy a tenu cette rencontre dans le cadre de sa participation aux travaux de la soixante-seizième assemblée générale des Nations unies qui se déroule actuellement sur place.

La réunion a eu lieu hier à quatorze heures, heure de New-York, dans le pavillon réservé aux rencontres entre les dirigeants au siège de l’organisation internationale. Rencontre à laquelle ont assisté la ministre de l’Economie et des Finances Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison et le ministre des Affaires étrangères Patrick Rajoelina ainsi que la directrice en charge des relations internationales au niveau de la Présidence de la République Anja Ramanampisoa.

Le Chef de l’Etat malagasy a saisi cette occasion pour féliciter Antonio Guterres pour sa réélection au poste de Secrétaire général des Nations unies. Il lui a réitéré le soutien de Madagascar pour l’exercice de ce second mandat.

Au cours des échanges, le Président malagasy a tenu à exprimer son souhait de voir augmenter le nombre de Malagasy remplissant les critères pour occuper des postes à haute responsabilité au niveau des Nations unies. De nombreux malagasy disposent en effet des compétences et des connaissances requises pour travailler au niveau international, surtout au niveau des démembrements des Nations unies. Peu de Malagasy représentent Madagascar dans ces secteurs.

Par ailleurs, le numéro Un malagasy a émis ses reconnaissances à l’endroit du numéro Un des Nations unies pour les efforts entrepris par ce dernier pour la lutte pour l’égalité hommes - femmes ainsi que le développement des jeunes et des nouvelles technologies du développement. Des thèmes qui tiennent particulièrement à cœur au Chef de l’Etat malagasy. Une politique particulière a été mise en place pour soutenir et pour le développement de l’entrepreneuriat des jeunes malagasy dans la Grande-île. Une initiative qui porte actuellement ses fruits. Enfin, le Président Rajoelina a remercié personnellement le Secrétaire général des Nations unies pour l’aide et l’appui technique, financier, logistique dans le cadre de l’initiative Covax, ainsi que pour l’appui à l’aide contre la Covid-19 en général.

Le Chef de l’Etat saisira également l'occasion de cette visite à New-York pour avoir une série d'entrevues bilatérales avec des Chefs d'Etat et de Gouvernement. D’après les informations, plusieurs rencontres bilatérales figurent également dans son agenda durant ce voyage. Andry Rajoelina devrait, sauf changement, rencontrer la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

Notons qu’hier, le Président de la République Andry Rajoelina et chef de la délégation malagasy a assisté à l’ouverture des débats généraux de cette soixante-seizième AG des Nations unies. Selon l’organisation et l’ordre du jour au niveau des Nations unies, le Secrétaire général a reçu les Chefs d’Etat et de Gouvernement avant le début des différents débats, parmi lesquels le Président malagasy. Ce jour, le Président de la République Andry Rajoelina prendra la parole à la tribune des Nations unies.

La rédaction

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff