Publié dans Politique

Droits humains - La Haute-Matsiatra dotée d’une prison aux normes

Publié le dimanche, 10 octobre 2021


Et de deux ! Après Imerintsiatosika pour la Région d’Analamanga, la Haute- Matsiatra vient aussi d’être dotée d’une prison aux normes. Il s’agit de la nouvelle maison centrale sise à Volamena- Ambalakely, dans le District de Lalangina. L’infrastructure a été inaugurée samedi, dans le cadre du 2ème jour de déplacement du Président de la République Andry Rajoelina dans la Région. Le Chef de l’Etat qui, à la suite d’une visite dans la Région de Vatovavy, a immédiatement rallié la Haute- Matsiatra depuis vendredi.
 Avec une capacité d’accueil de 1 800 détenus, cet établissement pénitentiaire est compartimenté en 8 quartiers, avec des cellules séparées pour les femmes, les hommes et les mineurs. Les prisonniers condamnés sont également séparés de ceux qui sont encore prévenus. L’endroit est hautement sécurisé à l’aide de plusieurs caméras de surveillance qui sont disposées à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur et dont les images sont directement transmises au niveau du centre de contrôle. Un quartier de réinsertion sociale équipé d’un atelier permet aux détenus d’apprendre de nombreuses activités comme la menuiserie, la couture ou la cuisine. Au cours de la visite de cette nouvelle prison, le Chef de l’Etat a rappelé qu’il s’agit de la concrétisation des « velirano » n°1 et 3 qui consistent respectivement à prioriser la paix et la sécurité ainsi qu’à la lutte contre la corruption et la mise en place d’une justice équitable dans le respect des droits humains.
Une attention particulière au volet social
Au cours de son déplacement, le Chef de l’Etat a mis l’accent sur les infrastructures qui répondent aux besoins de la population et ce conformément à ses « velirano ». Ainsi, plus tôt dans la matinée, le Président a procédé à la distribution d’attestations de formation à près de 4 000 participants au programme « Asa Avotra » lors d’une cérémonie qui s’est tenue au gymnase du lycée technique d’Ambatomena. La formation a été dispensée par le ministère du Travail ainsi que celui de la Formation professionnelle et technique.  Le programme « Asa Avotra » quant à lui, consiste à l’exécution de tâches comme la réhabilitation des rues en pavé et des ruelles, le nettoyage des jardins, dans la ville de Fianarantsoa et ce durant les moments forts de la Covid-19. Les bénéficiaires de cette formation se sont ainsi vu remettre des certificats.
Durant sa prise de parole, le Président a souligné l’importance de l’entraide et la compassion entre les Malagasy pour mener à bien les chantiers du développement. Par la suite, le Président a rejoint l’EPP de Mahamanina pour inaugurer ce nouvel établissement « Manara – penitra ». L’établissement est doté d’une infirmerie, d’une salle de soins, d’une pharmacie, d’une salle informatique, ainsi que d’une salle destinée à la classe préscolaire avec de nombreux jouets et équipements ludiques. « Il reste encore beaucoup à faire aussi bien dans la construction d’écoles que le recrutement d’enseignants », a déclaré le Président Andry Rajoelina. Il a profité de l’occasion pour parler du nouveau « Rakibolana » trilingue qui facilite l’apprentissage des langues malagasy, française et anglaise aux élèves.  Cet ouvrage sera distribué dans toutes les EPP et les lycées de Madagascar. Les enseignants intégrés en tant que fonctionnaires au sein de la CISCO de Fianarantsoa ont également reçu leur contrat de travail au cours de cette cérémonie.
La Rédaction

Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff