Publié dans Politique

Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale

Publié le dimanche, 23 janvier 2022

La Capitale dispose d'un volume équivalent à 19 jours de consommation. Les stocks d'essence, pétrole ou encore diesel, sont bien suffisants.

De fortes précipitations sont tombées sur la Grande-île. Des cours d'eau sont sortis de leur lit, des terrains se sont écroulés et des routes ont été coupées. Parmi celles-ci, l'on peut notamment citer une artère importante pour le pays. La Route nationale 2, qui relie Toamasina à la Capitale de Madagascar, Antananarivo, subit d'énormes perturbations. 15 points d'éboulement ont été recensés par le ministère des Travaux publics sur cet axe entre Antananarivo et Moramanga. Le transport de carburant en provenance de la ville du Grand port sera quelque peu troublé. Malgré les difficultés d'approvisionnement de la Capitale, une rupture de stock n'est pas envisagée.La situation ne laisse présager aucun risque de pénurie. En effet, les stocks sont suffisants dans les dépôts.Une source au sein de l'Office malagasy des hydrocarbures affirme que les réserves de carburantpermettront d'approvisionner la ville des mille pour 19 jours.Les automobilistes tananariviens peuvent être rassurés. A ce jour, les stations-services de la Capitale sont en capacité de fournir du gas-oil et de l'essence. Toutes les mesures sont prises pour assurer un retour à la normale dans les meilleurs délais. Dans un communiqué, le ministère des Travaux publics annonce mettre tout en œuvre pour rétablir la circulation dans les meilleurs délais. Comme la pluie continue, tous les usagers de la route seront avertis que certaines zones pourraient continuer à être inondées 

et que d'autres éboulements se manifestent, indique le ministère dirigé par Jerry Hatrefindrazana. Ainsi, sauf raison impérieuse, tout le monde est encouragé à reporter ou différer leurs voyages en attendant l'amélioration de la situation. Une situation qui concernerait notamment les transports en commun. En outre, tous ceux qui sont déjà sur la route sont demandés de bien vouloir prendre toutes les précautions nécessaires en roulant doucement et en respectant les consignes sur terrain. Le ministère des Travaux publics examine déjà toutes les possibilités de rétablir la circulation sur cet itinéraire dans le meilleur délai et exhorte tous les usagers de la route à accepter et à suivre toutes les directives fixées par les autorités locales. Les responsables en appellent au sens des responsabilités de chacun pour que soient évités les approvisionnements de précaution qui assèchent les stocks et ralentissent le retour à la normale. Ils sont ainsi appelés au civisme et à la responsabilité afin de ne pas dégrader cette situation par des achats préventifs inutiles.

La Rédaction

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff