Publié dans Politique

Discours à la tribune des Nations unies - Rajoelina dans le même panel que Biden et Kagamé

Publié le mardi, 20 septembre 2022

Une délégation dirigée par le Président Andry Rajoelina prend part à la 77ème Assemblée générale des Nations unies, à New York (Etats-Unis) qui a débuté officiellement hier. D’après le programme publié hier par la Présidence, le Chef de l’Etat prononcera son discours à la tribune des Nations unies ce jour dans la matinée. Selon l’organisation déjà préétablie au sein de l’Organisation des Nations unies (ONU), le Brésil est toujours le premier à prendre la parole lors de l’AG.

Situé en 11ème position dans la liste de dirigeants qui vont prendre la parole, le numéro un malagasy se trouve dans le même panel que le Président américain, Joe Biden (7ème) ou encore le Chef d’Etat rwandais, Paul Kagamé.

Comme lors des précédentes sessions, le discours du Président Andry Rajoelina est très attendu. Il devrait normalement s’exprimer au sujet de la relance socio-économique post-Covid-19 ainsi que sur la mise en œuvre du Plan émergence de Madagascar (PEM) qui est étroitement lié à la politique de développement du pays. Entre autres sujets, le Président devrait également poursuivre son plaidoyer dans le cadre de la démarche de Madagascar pour la demande de restitution des îles Eparses. Un combat diplomatique que la Grande île a décidé de relancer depuis quelques années et que le Chef de l’Etat a déjà soulevé lors de son discours à la tribune des Nations unies, l’année dernière. D’ailleurs, une 2ème édition du dialogue au sein de la commission mixte franco-malagasy est prévue au cours de ce mois de septembre.

A noter que la délégation malagasy présente à New York pour cette assemblée générale est composée du ministre de la Communication et de la Culture, et non moins porte-parole du Gouvernement, Lalatiana Andriatongarivo ainsi que de la directrice de cabinet de la Présidence, Raharinirina Baomiavotse.

S.R.

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff