Publié dans Politique

Anisha - Séjour compromis en France 

Publié le vendredi, 25 novembre 2022

Un retour prématuré à Madagascar ? Plus encore que de savoir si elle remportera la grande finale du télé-crochet Star Academy 2022,  c’est bien la question de l’avenir de la jeune fille  en France qui est sur toutes les lèvres des fans français mais surtout malgaches de la jeune Anisha. En effet, « La jeune femme redoute de ne pas pouvoir rester en France », explique la presse française. 

Anisha,  d’origine Malgache, séjourne actuellement en France pour poursuivre ses études. Seulement, son titre pourrait lui être très vraisemblablement retiré si jamais elle décide d’arrêter ses études pour se focaliser vers la musique, sa passion. La jeune fille avait d’ailleurs  déjà expliqué sa situation à Léa, autre finaliste de l’émission, dernièrement. Une discussion que les abonnés de MyTF1 MAX ont pu suivre. La situation de la jeune malgache a suscité moults réactions. Sur les réseaux sociaux, nombreux ont affiché leur soutien à Anisha. Beaucoup se sont dit étonnés voire fâchés de la situation.  Nombre d’internautes se sont mobilisés et ont « interpellé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ». Et ce, pour que la situation d'Anisha puisse être régularisée. « Anisha explique que si elle arrête ses études en sortant du château, elle ne verra pas son titre de séjour renouvelé et devra repartir à Madagascar. On va envoyer des mails à Darmanin pour une dérogation », avait écrit un internaute. « Laissez Anisha résider en France, elle mérite, merci ! », avait écrit un autre.

 

Qualifiée pour la finale de la Star Academy, Anisha aura sans doute dans un coin de sa tête sa situation ce samedi pour la finale. Une finale pour laquelle elle pourra compter sur le soutien de ces fans tant dans l’Hexagone qu’à Madagascar où les téléspectateurs seront nombreux devant le petit écran pour suivre ses performances. La jeune femme originaire de Madagascar aura également derrière elle  une personnalité importante, qui a manifesté son admiration sur les réseaux sociaux. Sur son Facebook, le Président de la République de Madagascar a en effet salué le talent d’Anisha. « Félicitations à Anisha pour sa qualification à la finale. Je lui souhaite le meilleur aussi, et tous les Malgaches la soutiendront pleinement pour porter la victoire car Madagascar est la fierté de nos talentueux jeunes, comme elle », a écrit Andry Rajoelina, qualifiant la performance d’Anisha d’ « artistique » et de « fascinante ». 

 

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff