Publié dans Politique

Gestion rationnelle des produits chimiques - Des officiers de police judiciaire malagasy en formation

Publié le lundi, 04 décembre 2023

La formation qui s’est déroulée du 30 novembre au 2 décembre à Toamasina vise une cinquantaine d’officiers de police judiciaire de Madagascar. L’atelier a pour objectif de renforcer leur capacité sur la gestion rationnelle des produits chimiques (GRPC) tout au long de leur cycle de vie.

A l’issue de la session, les bénéficiaires seront capables d’identifier les pistes d’intervention en matière de GRPC et d’adopter des mesures efficaces dans la prévention des risques environnementaux et sanitaires liés aux produits chimiques.

Sous l’approche One Health, l’initiative s’inscrit dans le cadre du Projet de préparation aux pandémies et prestation de services de santé de base (PPSB) financé par la Banque mondiale. Il relève du ministère de la Santé publique en collaboration avec le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD).

Le projet a pour but de rapprocher la santé humaine, la santé animale et la santé environnementale pour ne plus retenir que la notion d’une seule santé par une approche basée par la santé et l’environnement en développant et en mettant en œuvre une stratégie nationale de communication.

Le PPSB étant un projet multisectoriel, le MEDD apporte sa contribution dans le domaine de la gestion et de lutte contre la pollution et les produits chimiques qui présentent un facteur de risque à la vulnérabilité face aux pandémies.

Le ChemObs (Chemicals Observatory), observatoire intégré en santé et environnement, a été développé afin d’améliorer la sensibilisation, les connaissances et la communication autour de la GRPC en Afrique.

L'observatoire aide actuellement neuf pays en Afrique à améliorer la prise de décision en matière de politiques publiques et de suivi des conventions. Son développement progressif vise à renforcer les capacités humaines et institutionnelles pour une meilleure GRPC.

Madagascar, comme les autres pays africains bénéficiaires, peut mettre en œuvre le projet ChemObs qui contribue à renforcer la mise en place d’un cadre juridique et institutionnel pour la GRPC. Le pays dispose actuellement de référentiels techniques dont le manuel technique sur la GRPC.

Ledit manuel a été développé dans le but d’améliorer l’accès à l’information et de combler le manque de connaissances de tous les acteurs publics ou privés sur les problématiques de santé et d’environnement relatives aux produits chimiques à Madagascar et sur la gestion écologiquement saine des produits chimiques.

 

M.R.

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff