Publié dans Politique

Investiture du Président Rajoelina - 6 Chefs d'Etat présents à Mahamasina

Publié le jeudi, 17 janvier 2019

Une grande première dans l'histoire des investitures présidentielles à Madagascar! Sauf changement, la présence de 6 Présidents du continent africain est prévue à la cérémonie d'investiture du nouveau Président de la République, Andry Rajoelina demain. D'après la liste des invités qui nous est parvenue, seront présents : Alpha Conde (Président de la République de Guinée), Edgar Lungu (Président de la République de Zambie), Hage Geingob (Président de la République de Namibie), Azali Assoumani(Président de l'Union des Comores), Nana Addo Dankwa Akufo-addo (Président de la République du Ghana), Sahle-Work Zewde (Présidente de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie).

Rappelons que durant une tournée dans le cadre de son Initiative pour l'Emergence de Madagascar (IEM), Andry Rajoelina avait déjà été reçu par le Président du Ghana. Une coopération qui ne fait donc que se renforcer entre les deux Nations.

Reconnaissance internationale

Ces 6 Chefs d'Etat sont donc attendus à la tribune du stade de Mahamasina. Deux d'entre eux ont déjà confirmé leur arrivée prévue ce jour. Par ailleurs, d'autres personnalités importantes dont le Vice - président de la République des Seychelles, Vincent Meriton, entre autres, ont également confirmé leur présence. D'autres pays ne manqueront pas d'envoyer leurs émissaires, à l'exemple de la Corée, le Sénégal, le Rwanda, Cuba, l'Angola, le Canada, la Russie. En tout, plus d'une trentaine de pays seront représentés à la tribune de Mahamasina pour cet évènement important de l'histoire du pays. Il va sans dire des organisations internationales et régionales comme les Nations unies, la SADC et la Commission de l'Océan Indien (COI). A cela s'ajoutent d'autres grandes figures dans la liste des VIP (Personnalités très importantes).

Cette arrivée massive des invités de marque traduit la reconnaissance internationale vis-à-vis du nouveau Président, Andry Rajoelina et du processus démocratique à travers l'élection présidentielle. Ces multiples présences donnent également un aperçu de la nature des relations de Madagascar avec l'étranger.

La Rédaction

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff