Publié dans Politique

Critiques contre Stéphanie Delmotte - Les détracteurs d’Andry Rajoelina se trompent de combat

Publié le mercredi, 23 janvier 2019

Est-ce un crime d’avoir un nom qui ne sonne pas malgache ? Depuis sa nomination, en tant que directeur de cabinet du Président de la République malgache, Stéphanie Delmotte est la cible d’attaques à la limite de la xénophobie. Les attaques sont surtout vues sur les réseaux sociaux. Qu’elles soient relatives à son orientation politique, ses propositions concrètes et sa capacité à aider le Chef de l’Etat, soit. Mais qu’elles aient pour seul ressort le racisme et la xénophobie est indigne. Au fond, on reproche à Stéphanie Delmotte de porter un nom pas malgache et d’avoir un teint plus clair. Est-ce un crime ? A cause de son nom et de sa couleur de peau, Stéphanie Delmotte, dont la nomination au poste de Directeur de cabinet du Chef de l’Etat a été annoncée en début de semaine, est vue par certains comme un maillon de l’éternelle Françafrique. Faut-il pourtant rappeler que cette dame est une Malgache à part entière, issue d’une famille malgache tout ce qu’il y a de plus ordinaire.Force est en tout cas de constater que par manque d’idées ou de véritables propositions pertinentes, une partie de l’opinion malgache brille par des réflexes de racisme malsain.


Après les attaques sur le véhicule qui a transporté le nouveau Président de la République Andry Rajoelina lors de son investiture samedi dernier, les attaques à l’encontre de la nouvelle Directrice de cabinet du Président de la République relèvent une fois de plus d’une faiblesse intellectuelle. Cela prouve, s’il le fallait encore, que certains semblent évoluer dans un terrible vide idéologique. Ces gens ne proposent aucun projet alternatif et s’en tiennent à de stériles invectives. Ils se complaisent dans un minimalisme renversant, ponctué par des salves de propos inacceptables sur l’identité des nouveaux dirigeants, la couleur de peau ou le nombre d’années passées  à l’étranger. Il est immoral de faire subir aux Malgaches ce niveau de débat. Si Stéphanie Delmotte fait aujourd’hui partie du cercle proche du Chef de l’Etat, c’est grâce aux alliances qu’elle a nouées, aux idées qu’elle a lancées mais aussi grâce à ses compétences et son cursus. Malgré une multitude de candidats en lice, sa candidature est sortie du lot car jugée sérieuse et crédible. Les détracteurs du Chef de l’Etat semblent se tromper de combat. S’ils persistent dans cette voie de ne débattre que de l’identité des collaborateurs de l’homme fort d’Iavoloha, elle ne récoltera que défaite et déshonneur.
L.R.

Fil infos

  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • Liaisons dangereuses !
    Sans vouloir aller trop loin pour décrypter l’œuvre épistolaire écrite par le français Pierre Choderlos de Laclos intitulée « Liaisons dangereuses » et publiée le 23 mars 1782 (Wikipédia), nous nous intéressons tout de même à certain parallélisme des faits. Dans la vie d’un ménage au sein de la petite famille, les tentations aux aventures ou à des liaisons extra-conjugales menacent à tout moment la solidité de la vie d’un couple et la cohésion familiale. Elles mettront toujours en danger l’avenir immédiat et à long terme de tous les membres de la famille (parents et enfants). Evitant de mettre les pieds dans la plate-bande des autres ou s’immiscer dans les affaires des directeurs des âmes ou des juges, nous nous limitons à dire que les liaisons dangereuses nuisent à la sérénité et à l’unité de la famille.Le parallélisme des faits entre la vie d’un couple au sein d’une famille avec…

A bout portant

AutoDiff