Publié dans Politique

Construction illicite devant l’EPP de Behoririka - La balle dans le camp de la CUA

Publié le mardi, 09 avril 2019

La démolition du nouveau bâtiment situé devant l’Ecole primaire publique de Behoririka avait fait grand bruit à la fin du mois de mars dernier. Près de deux semaines plus tard, les personnes qui sont passées devant le bâtiment n’ont pas manqué de remarquer que les travaux de démolition semblent être en suspens.  Si le rez-de-chaussée du bâtiment est presque entièrement détruit, les étages supérieurs sont toujours intacts. Une situation qui a créé une polémique sur les réseaux sociaux. Face à cette situation, des précisions ont été apportées par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Habitat et des Travaux publics. Dans une communication hier, ce département ministériel rappelle que la poursuite de l’action de démolition du bâtiment est de la responsabilité de la Commune urbaine d’Antananarivo, qui doit notifier le propriétaire du bâtiment.


Le ministère rappelle à ce titre la loi 2015-052 relative à l’urbanisme et à l’habitat qui dispose dans son article 224 que : « Dans tous les cas d’inobservation des règlements relatifs aux permis de construire et/ou de lotir, le maire peut ordonner : soit la mise en conformité des constructions et des lotissements autorisés ; soit la démolition des constructions irrégulières en vue du rétablissement des lieux dans leur état antérieur ». En application de cet article, le ministère a envoyé une lettre au Secrétaire général de la Commune urbaine d’Antananarivo pour inviter cette entité à « procéder à la notification du présumé propriétaire du bâtiment, sujet de démolition sis à Behoririka, pour poursuivre l’action de démolition en vue du rétablissement des lieux dans leur état antérieur ». Il est donc de la responsabilité de la CUA de notifier et de faire le suivi de la finition de la … destruction.
Pour rappel, à la fin du mois dernier, la CUA et le MAHTP avaient chacun à leur niveau, pris deux décisions, en faveur de l’arrêt des travaux de construction et démolition du bâtiment. Les autorités ont ainsi initié la démolition du bâtiment. Le non respect des règles de l’urbanisme, le défaut d’un permis de construire et les irrégularités dans le titre de propriété foncière sont autant de raisons évoquées pour cette démolition située sur le terrain de l’EPP de Behoririka.
Recueillis par Lalaina A.

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff