Publié dans Politique

Velirano d'Andry Rajoelina - Le Rova d'Antananarivo renaîtra de ses cendres dans 14 mois

Publié le jeudi, 11 avril 2019

Une date à marquer d'une pierre blanche. Hier, 11 avril 2019, marque en effet le coup d'envoi de la reprise des travaux de finition du Rova d'Antananarivo qui dureront 14 mois, soit jusqu'au 26 juin 2020.

Une cérémonie historique présidée par le numéro Un de l'Etat malagasy, Andry Rajoelina et son épouse, s'est tenue dans l'enceinte du Rova d'Antananarivo pour signifier le début des travaux de finition du Palais de la reine d'Antananarivo. Outre les chefs d'institution, les membres du Gouvernement, les représentants du corps diplomatique, les notables et membres des familles royales venus de toutes les Régions de la Grande-île ont assisté à la cérémonie.  Les travaux de finition commenceront par le Palais de Besakana, le premier construit dans l'enceinte du Rovan'Antananarivo. Un long madrier en bois a été érigé à l'endroit où était construit Besakana et ce pour marquer le coup d'envoi des travaux de finition du Rovan'Antananarivo. La reconstruction des Palais restants suivra prochainement. “Le Palais de la reine d'Antananarivo était le lieu destiné aux grands monarques pour exercer leur pouvoir, faire valoir la souveraineté et l'unité nationale malgré la diversité”, a indiqué le Président Andry Rajoelina durant son discours de circonstance hier.

L'enceinte du Palais royal d'Antananarivo, composée du Palais de Besakana, du Palais de Manjakamiadana et  les autres édifices, a été érigée par les souverains qui s'y sont succédé et qui y ont exercé leur autorité sur tout le territoire national. “C'est un monument historique représentant l'unité et la souveraineté nationale malagasy d'antan. Raison pour laquelle nous devons faire de sa réhabilitation une priorité”, indique ainsi le numéro Un malagasy.

Défi

Ce lancement officiel de la réhabilitation du Palais de la reine d'Antananarivo, fait suite à l'annonce faite le 27 janvier dernier, peu après la formation de l'actuel Gouvernement, par le Président Andry Rajoelina. Lors d'un culte œcuménique tenu dans le Temple FJKM d'Anatirova, pour demander la bénédiction de la Nation, le Chef de l'Etat avait annoncé la réhabilitation du Rova.  Deux mois et demi après, le Président Andry Rajoelina concrétise son annonce. “La finalisation de la réhabilitation du Palais d'Antananarivo doit servir à faire renaître la fierté et le patriotisme des Malagasy ”, rappelle le Chef de l'Etat malagasy.

Les édifices dans l'enceinte du Palais de la reine d'Antananarivo ont été réduits en cendres lors d'un incendie criminel survenu le 6 novembre 1995. “Ce n'est pas un simple discours ni une déclaration, c'est un velirano que je fais avec  vous pour la réhabilitation totale de ce monument avant la célébration du soixantième anniversaire du retour de l'indépendance”, précise Andry Rajoelina. Remettre en état ces édifices constitue un défi pour toute la Nation a indiqué le Président malagasy, car la jeune génération a besoin de connaître l'histoire du pays pour pouvoir mieux avancer. 25 ans après, le Rova d'Antananarivo va renaître de ses cendres. L'Etat œuvrera  afin de pouvoir classer le Palais de la reine parmi les patrimoines mondiaux. Les nouvelles technologies seront utilisées afin de pouvoir faciliter la représentation de l'histoire aux générations futures.

Lalaina A.

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff