Publié dans Politique

Dossier Radu Mazare - Le demandeur d'asile placé à la prison d'Antanimora

Publié le mardi, 14 mai 2019

Gardé à vue depuis la semaine dernière dans les locaux de la surveillance du territoire, le Roumain Radu Mazare a été traduit devant le Parquet hier. A l'issue de sa présentation, ce demandeur d'asile à Madagascar est placé en détention préventive à la maison d'arrêt d'Antanimora. Arrêté à l'aéroport d'Ivato alors qu'il s'apprêtait de rejoindre Antsiranana où il réside depuis son arrivée à Madagascar en 2017, Radu Mazare fut de suite gardé à vue dans les locaux de la Police à Anosy.

 

Là, un mandat d'arrêt international de l'interpol lui a été présenté le lendemain suite à une demande des autorités roumaines. Maire d'une ville à Roumanie, Radu Mazare est accusé de détournement et a été condamné par la Justice roumaine. Profitant de sa liberté sous caution, il a pris la fuite et a demandé l'asile à Madagascar. Cette demande adressée au Haut-commissariat des Nations unies pour les  réfugiés (HCR) est encore à l'étude et jusqu'à la réponse de cette entité, Radu Mazaru bénéficie de sa protection. Il n'est pas étonnant ainsi que la représentante permanente de l'ONU à Madagascar suit de très près cette affaire et demande la collaboration des autorités malagasy quant à l'application des recommandations du HCR. Ce dernier dans le certificat de demandeur d'asile de Radu Mazare précise que celui-ci ne « doit être forcé à retourner dans un pays où il craint d'être exposé à des menaces contre sa vie ou sa liberté ».

Ce qui signifie que le HCR, soit les Nations  unies, est contre l'extradition de Radu Mazare tant que l'issue de sa demande ne soit connue au plus tard le 21 janvier 2020. Entre temps, les enquêteurs du HCR vérifieront la véracité des propos du demandeur et de son adversaire. Cependant, les Roumains demandent à la partie malagasy de leur livrer ce maire de Constanta. Entre la demande de la Roumanie et la recommandation des Nations unies, la position des autorités malagasy est fortement attendue…

La rédaction

Fil infos

  • Procès sur le détournement à la CNAPS - Les principaux accusés absents à la barre !
  • Président Rajoelina à Ivato - Bilan d'un déplacement positif et concluant
  • Détournement à la CNAPS - Procès d’Arizaka Raoul Rabekoto et 7 autres co – accusés ce jour
  • Elections de l’OJM - Une seule liste en compétition
  • Meurtre d’un opérateur économique français - Le principal suspect extradé de Madagascar
  • AG des Nations unies - Renforcement des capacités pharmaceutiques de l’Afrique souhaité
  • 332 millions $ d’aide non remboursable du FMI - La plaidoirie de Rajoelina fait mouche
  • Membres du Gouvernement - La descente sur le terrain continue
  • Lu sur le Net - Madagascar, pays sans Covid et sans dictature vaccinale
  • Andry Rajoelina sur les îles Eparses - Appel à une veille « bienveillante et cohérente » des Nations unies

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Problématique de l'émergence !
    L'heure de la relance sonne ! La pandémie de Covid-19 cède progressivement la place au cours normal de la vie quotidienne. Sous d'autres cieux, dans les pays au climat tempéré et hivernal, la contamination du Sras-Cov2 résiste et continue de faire des ravages. Le variant Delta sévit encore et ce malgré une campagne intense de vaccination. Madagasikara, un pays tropical baignant dans un climat ensoleillé, dans l'ensemble de l'année, semble être épargné de grandes catastrophes humaines.

A bout portant

AutoDiff