Société

Santé - Les maladies diarrhéiques font rage

Publié le mercredi, 17 avril 2019
Typhoïde, gastro-entérite, perforation colique, intoxication alimentaire, diarrhée aigüe. Bon nombre de patients qui se font ausculter auprès des centres de santé ainsi que des cliniques à Antananarivo et périphéries sont atteints de ces maladies diarrhéiques en cette période. Minah Ras., une jeune étudiante résidant à Tsimbazaza, en a fait la mauvaise expérience. « J’ai mangé des pommes frites dans la soirée pour finir dans un état chaotique le lendemain matin. Outre la diarrhée aigüe tachée de sang et de glaires, j’avais une forte fièvre et une fatigue soudaine. J’ai aussitôt pris des médicaments pour calmer mais en vain. Même après…
Le braquage survenu vendredi soir dans un taxi-brousse et qui a visé trois propriétaires bovins du côté d’Ambohidratrimo, provoque un tollé général. En effet, il s’avère qu’un gendarme était dans le coup. Mais dès le samedi après-midi suivant, l’agent des Forces de l’ordre en cause s’était rendu de son propre chef auprès des autorités. Une information récemment confirmée par la Gendarmerie a indiqué qu’il a d’abord contacté cette dernière par téléphone pour annoncer qu’il était prêt à se rendre. « Nous étions informés sur sa volonté de se rendre dès samedi matin et il l’a fait au cours de l’après-midi…
Aucune irrégularité tolérée. Les commerçants opérant dans les pavillons d’Analakely ont fermé leurs portes hier, et cela afin de montrer leur mécontentement face au déplacement des stands de friperie devant leurs échoppes. D’après la vice-présidente de l’association des commerçants des pavillons (FIPAVA), Lantoniaina Sarah, ce n’est que le début de leur grève. Afin de resoudre ce problème, une réunion avec le Préfet de police d’Antananarivo, la CUA, ainsi que les représentants des deux camps adverses, aura lieu ce jour. « En attendant la décision de la CUA, nous continuons notre activité. Pourtant, nous ne tolèrerons aucune irrégularité dans notre enceinte …
A part la gabegie se trouvant sur les routes, les désordres et irrégularités sont constatés surtout sur les arrêts de bus. Bousculades ou la loi du plus fort, ce sont souvent ceux qui ont les plus gros bras qui arrivent à entrer dans le bus, ne laissant aucune chance aux plus petits mais surtout aux personnes handicapées. C’est justement pour réglementer la circulation et mettre de l’ordre au niveau des transports en commun que les « cadenceurs » existent depuis quelques temps. Certes, ces derniers sont peu nombreux pour le moment, mais leur objectif est justement de garantir la sécurité…
Sur les routes nationales, beaucoup de choses peuvent se passer. Des accidents font malheureusement partie des aventures sur la route, c’est justement la raison pour laquelle les Forces de l’ordre essaient, en tout cas avec leur moyen et beaucoup d’efforts, de garantir la sécurité routière en effectuant des fouilles et des contrôles des véhicules, surtout des papiers du conducteur ainsi que la voiture. Cela peut en effet avoir un impact positif sur la réduction des accidents routiers mais il faut quand même dire que cela dépend des usagers de la route notamment et surtout les conducteurs qui abusent de la…
La tentative de cinq assaillants pour braquer un fourgon blindé de la société Brinks, a échoué pour se terminer finalement dans un bain de sang. Deux des braqueurs ont été éliminés par les membres de l’unité EP3-FIGN en patrouille dans le secteur, tandis que les trois autres ont pu s’enfuir.Cela est survenu samedi dernier, vers 13h30, près de la station Jovenna d’Ambohimanambola, sur la route du By-Pass. L’attaque s’est produite juste au moment où les agents de Brinks allaient faire l’appoint du distributeur automatique (DAB) de la banque BNI, située non loin de la station-service. Alertés par un agent de…
« Le port d'une tenue vestimentaire décente diminue le sentiment de désir mêlé d'irritation des violeurs. Il est du devoir des parents d'éduquer leurs filles à ne pas s'habiller d'une manière provocante ». Cette publication effectuée par le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et professionnel (MENETP) via sa page Facebook la semaine dernière, sous-entendant que les victimes de viol en sont responsables de par leur habillement, a fait et continue de faire couler beaucoup d'encre. Pour apaiser cette tension, cette institution a présenté ses excuses et s'est engagée à prendre les mesures nécessaires afin de sanctionner de tels…

Fil infos

  • 8 mars - Madagascar honore toujours ses femmes
  • Président Andry Rajoelina - « Que les forces des ténèbres soient vaincues »
  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Journée des combattantes
    8 mars, jour-J ! « Journée internationale de la femme » ce jour. Journée de l'année spécialement dédiée aux réflexions, sinon à la mise pour la énième fois sur le plateau du débat relatif aux droits fondamentaux du genre féminin. L'ONU, Organisation des Nations unies, adopte en Assemblée générale en 1977 une résolution historique reconnaissant la date de 8 mars comme étant une Journée mondiale de la femme. Et que tous les pays membres épris de liberté et respectant les droits humains, notamment ceux de la femme ont le devoir voire l'obligation de consacrer ce jour-là à une réflexion approfondie et à organiser ainsi des manifestations officielles se rapportant sur les droits de la femme. Madagasikara tient, tous les ans, à rendre hommage à cette journée hautement symbolique.

A bout portant

AutoDiff