Publié dans Société

Police nationale - Une opération de séduction réussie 

Publié le lundi, 14 septembre 2020

Des images positives véhiculées sur les réseaux sociaux. La cote de la Police nationale ne cesse d’augmenter ces derniers temps, notamment depuis le confinement. Cela grâce aux actions remarquables des agents de Police qui viennent en aide aux personnes en difficulté. Cette opération de charme semble réussir, si l’on tient compte des réactions, commentaires, partages et feedbacks positifs reçus par les policiers et leur corps.
L’octroi de masques pour les personnes âgées qui n’en disposaient pas dans les rues, au début de la pandémie, fait partie de ces gestes qui ont ému plus d’un. Durant l’examen du CEPE à Antananarivo, le 1er septembre dernier, un agent de Police a pris en charge le déjeuner de deux candidats. Ces derniers n’ont pas vu leurs parents à leur sortie des salles d’examen. Il a fallu que le policier paie de sa poche la nourriture des petits afin qu’ils mangent à leur faim durant leur premier examen officiel. Ce même jour, un policier a accompagné un candidat jusqu’à sa salle d’examen, ce dernier s’étant trompé de centre. Ses parents n’étaient plus sur place. Le petit se sentait perdu jusqu’à ce que le policier œuvrant sur place, du côté d’Analamahitsy, lui vienne en aide.
Dans la soirée du dimanche dernier, les Policiers qui assuraient la patrouille du côté de Soavimasoandro sont venus en aide à trois personnes accompagnant une femme enceinte. Cette famille marchait à pied en pleine nuit pour rejoindre une maternité à Amboditsiry. Le taxi qu’ils ont appelé a désisté, d’après leurs dires. Les agents de police du 8ème arrondissement se sont mobilisés pour les emmener à bord de leur véhicule jusqu’à la clinique où la femme va accoucher. Saine et sauve, la famille n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance envers les policiers, tout comme les internautes qui félicitent cette action mémorable.
A travers les gestes émouvants de ses éléments, la Police nationale arrive ces derniers mois à redorer son blason, tant auprès des internautes qu’au niveau de la population en général. Le regard critique et accusateur des gens envers les policiers semble changer en admiration et reconnaissance. Ceci d’autant plus que ce corps des Forces de l’ordre accorde une place importante aux sensibilisations et avertissements, avant d’arriver à la répression de ceux qui enfreignent aux règlements…
Patricia Ramavonirina


Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff