Publié dans Société

"Akany Enfants de Joie" Toamasina - Le parti Freedom à la rescousse

Publié le mardi, 27 octobre 2020

Marraine des enfants pris en charge auprès de l’« Akany Enfants de Joie » Andranomadio Toamasina, Lalatiana Andriatongarivo, présidente du parti Freedom accompagnée de ses représentants de la côte Est s’y est rendue ce week-end. Etant donné que le centre s’appuie sur des aides extérieures et que son fonctionnement dépend des actions de bénévolat, la délégation de cette formation politique est venue à leur rescousse.

Dans le but d’épanouir les 33 orphelins accueillis par ledit centre ainsi que 400 élèves inscrits dans l’établissement scolaire rattaché à l’Akany, un poste téléviseur à partir de lequel les enfants vont suivre en temps réel la réalité nationale et internationale a été offert. Particulièrement pour 400 élèves, le parti Freedom leur a remis des fournitures scolaires ainsi que des livres éducatifs.  « Nous promettons d’être toujours présents. Nous allons œuvrer principalement à la réhabilitation du centre d’accueil qui se trouve actuellement dans un état de détérioration », a promis Lalatiana Andriatongarivo lors de ce passage au centre. 

Outre les enfants défavorisés, le centre prend également en charge des adultes dont trois femmes et un homme qui rencontrent de grandes difficultés financières entre autres. Affectés par leurs histoires, le parti Freedom a aussi promis de leur accompagner notamment à développer des activités génératrices de revenus qui leur permettront d’avoir une indépendance économique. 

Au moment de la séparation, les responsables de l’Akany Enfants de Joie Toamasina ainsi que les enseignants bénévoles n’ont pas manqué de saluer cette action entreprise par ce parti politique. 

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff