Publié dans Société

« Kaly Tsinjo » à Antananarivo - Du repas quotidien pour 16 000 bénéficiaires

Publié le jeudi, 19 novembre 2020


Plus de 16 000 personnes bénéficient chaque jour des repas chauds dans la Commune urbaine d’Antananarivo, c’est-à-dire, 925 par Arrondissement. L’opération « Kaly tsinjo », afin de soutenir les personnes vulnérables, a été entamée dans la ville d’Antananarivo, hier. Initié par le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme, le projet durera 78 jours. Après la crise sanitaire due à la Covid-19, la majorité d’entre les ménages malagasy font face à des difficultés financières. Ainsi, ils n’arrivent plus à se nourrir correctement et deviennent fragiles face à la propagation de diverses maladies. Pour cette première phase, les 6 Arrondissements de la Capitale, outre les 11 Districts de Madagascar à savoir Toamasina, Fénérive Est, Fianarantsoa, Toliara, Betroka, Bekily, Ampanihy, Beloha, Tsihombe, Ambovombe et Amboasary, sont les principales cibles. « En tant que mesure d’urgence, ce sont les familles les plus défavorisées qui seront les principaux bénéficiaires de ce projet. D’ailleurs c’est le critère pour recevoir les tickets « Kaly Tsinjo » », explique Randriamanjara Andrianiaina, directeur de la promotion au sein de ce ministère. Et bien évidemment, les autres Régions recevront ainsi leur part, continue –t-il. Afin de lutter contre la gabegie, le ministère travaille en étroite collaboration avec le Fokontany et les députés de chaque Arrondissement. Ces derniers sélectionneront les bénéficiaires.
Pour rappel, le "Kaly Tsinjo" est un projet destiné aux plus vulnérables dans le cadre de l'urgence sanitaire. Le Président de la République Andry Rajoelina avait indiqué que cette aide sera octroyée gratuitement à ces bénéficiaires et viendra en complément des "Vatsy Tsinjo", "Tosika Fameno", "Vary mora" et autres "Tsena mora".
A ce sujet, pour la Région Sud de Madagascar, qui est la plus touchée par le Kere, la population ne recevra pas des repas chauds, mais plutôt des vivres, selon les consignes du Président de la République. Pour la troisième fois, le ministre de tutelle et son équipe ont effectué une descente dans le Sud afin d’apporter un soutien à la population.
Anatra R.

Fil infos

  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !
  • Exploitation halieutique - Un investisseur étranger arnaqué de plusieurs milliards ariary
  • Pénurie d’eau à Fianarantsoa - Henri Rasamoelina décèle des issues environnementales
  • Trafic de tortues - Quatre personnes placées sous mandat de dépôt à Fianarantsoa
  • Transport aérien - Les défaillances d'Air Madagascar mises à nu
  • Confédération africaine de football - Victime d’un attentat prémédité, Ahmad riposte
  • Conjoncture - Des problèmes sociaux à régler

La Une

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff