Publié dans Société

Détournement, faux et abus de fonction - Deux agents de l’ACM placés sous mandat de dépôt

Publié le vendredi, 20 novembre 2020

Jeudi dernier, 18 agents de l’Aviation civile de Madagascar ou ACM ont été auditionnés devant le Parquet du Pôle anti-corruption ou PAC des 67 HA. A l’issue de cet interrogatoire marathon mené par le juge d’instruction, deux suspects ont été finalement placés sous mandat de dépôt à Antanimora pour différents chefs d’inculpation : détournement de deniers publics, faux en écriture publique, abus de fonction et évidemment faux et usage de faux. En revanche, les 16 autres accusés dont un ex-Dg de l’ACM ont obtenu une liberté provisoire. « Ce qui ne veut pas dire que l’affaire soit bouclée. Au contraire, le cas est loin de l’être car l’enquête va se poursuivre et cela risque de prendre du temps », confie le procureur au sein du PAC à ce sujet.

Le pot-aux-roses a pu être étalé au grand jour à la suite d’un audit interne, mais surtout grâce à la dénonciation des suspects à propos de leurs agissements ou autres irrégularités supposées.  Cependant, notre source n’a fait aucune mention de la valeur ou du montant détourné, étant donné que l’argent volé provient de différentes pratiques  non orthodoxes ou autres fraudes, du point de vue formalités, et n’a pas été puisé en bloc d’une unique source comme le public a l’habitude de voir dans pareille circonstance.

Notons que le déferrement des concernés aurait dû se tenir il y a déjà quelques mois plus tôt. Cependant, il a dû être reporté plus récemment car il a fallu attendre que certaines personnes impliquées, et qui étaient encore en mission selon l’information reçue, soient désormais sur place. Outre cela, il a fallu également patienter quant aux différentes procédures menant vers la constitution des éléments, sinon les pièces manquantes du dossier avant que le Parquet du Pôle anti-corruption ait pu relancer l’affaire.

Notons aussi que la plupart des accusés, tout au long de cette longue période comprise entre la date initiale prévue pour le déferrement et jeudi dernier, ont bénéficié d’une liberté provisoire, tandis que d’autres ont été placés sous contrôle judiciaire.

Franck R.

Fil infos

  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
  • Assemblée nationale - Deux nouveaux députés à l’Hémicycle de Tsimbazaza
  • Sécheresse dans le sud - Le stockage d’eau comme priorité
  • Trafic illicite de 73,5kg d’or - Mali confirme l’usage de faux par les trois ressortissants malagasy

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • A quoi bon !
    Le régime Orange, entendez issu de la Révolution Orange, mise pour la stabilité. Face aux vagues tumultueuses provoquées par les ennemis des intérêts du pays, les deux chefs de l’Exécutif ne se laissent point impressionnés. Chant de la sirène par ici ! Appel du pied par-là ! Clin d’œil à côté ! Piège ou traquenard ! Négatif. Pas de remaniement ni de retouche du Gouvernement du moins pour ce mois de janvier. Quelle déception quelque part ! Un ouf de soulagement dans la cour du Palais !Rajoelina Andry, en sa qualité de chef de l’Exécutif et Ntsay Christian, en tant que chef du Gouvernement, écartent d’un seul revers de la main l’éventualité de revoir la liste des membres actuels du Gouvernement. Imperturbables, ils se concentrent laborieusement à leurs délicates tâches. Ils font savoir par le biais d’une voix autorisée qu’ils ne veulent pas entrer dans le jeu ni dans le…

A bout portant

AutoDiff