Publié dans Société

Usage de drogue dure à Soanierana - Sept arrestations, du matériel compromettant saisi

Publié le mercredi, 02 décembre 2020

La brigade des stupéfiants de la police a procédé à un coup de filet de sept jeunes hommes âgés entre 13 et 26 ans pour usage de drogue dure, le 1er décembre dernier à Soanierana. De plus, les Forces de l'ordre ont fait la saisie de toute une panoplie de matériels compromettants, des preuves formelles susceptibles d'enfoncer les concernés. Dans la liste, mentionnons 7 cocottes d'héroïne, quatre seringues don't l'une est encore chargée d'héroïne, trois paquets de came, enfin deux balances électroniques.

 

Ce coup de filet découle du fait qu'il existe de nombreuses plaintes émanant des riverains à propos de la recrudescence du phénomène dans le même quartier.  Ces cinq dernières années, plusieurs arrestations et autres emprisonnements se sont produit en matière de lutte contre le trafic et l'usage de stupéfiants dans la Capitale. Le cas des 67Ha est probant à cet égard. Toutefois, cela n'empêche pas les trafiquants de trouver un créneau ou un moyen pour écouler clandestinement leurs produits prohibés. Il est vrai que la drogue, telle que les effets néfastes de l'héroïne et de la cocaïne sur l'individu et surtout la société, n'est plus à montrer à l'opinion. Cette soudaine recrudescence du phénomène de viol, en est entre autres un exemple.  D'où l'intensification des actions de la Police pour combattre le fléau.

Franck R.

Fil infos

  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
Pub droite 1

Editorial

  • Pour qui sonne… !
    Pour qui sonne le glas ! Le jour fatidique arrive. La session extraordinaire (la première d’ailleurs) du Sénat se tient en ce deuxième mardi comme le veut la Constitution. En effet, dans l’Art 78, par analogie aux dispositions légales qui régissent l’Assemblée nationale, le Sénat se réunit le deuxième mardi qui suit la proclamation des résultats. Une session spéciale qui, pour le cas présent, met fin définitivement à l’existence du Sénat (ancienne formule) et met sur les rails définitivement le Sénat (la nouvelle formule). Le Sénat est mort, vive le Sénat ! Et pour qui sonne… la sonnerie de la mort ? Le dernier bastion du régime HVM s’écroule et le dernier bataillon radicalisé défendant les causes de l’ancien régime bleu et surtout du Président déchu Rajaonarimampianina évacué. En 2015, au point culminant de la puissance sans partage du parti au pouvoir HVM, le régime Rajaonarimampianina saccagea la Chambre haute.…

A bout portant

AutoDiff