Publié dans Société

Opération “ Kaly tsinjo ” - Des points de distribution dans chaque Fokontany

Publié le jeudi, 10 décembre 2020

16 000 personnes issues des 6 Arrondissements de la Capitale bénéficieront du « repas chaud » dans le cadre de l’opération « Kaly tsinjo ». Et pour ce faire, des points de distribution seront mis en place dans chaque Fokontany. Ils s’agissent des gargotes qui seront sélectionnées par le ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme ou la Commune et dont la cuisson des repas leur sera aussi confiée. Ces décisions ont été prises à l’issue d’un Conseil des ministres datant du 9 décembre dernier.En contrepartie, les bénéficiaires devraient s’acquitter d’une participation symbolique de 100 ariary par jour.

 

Ainsi, afin d’offrir une alimentation saine et équilibrée à la population, ces gargotes devront servir des repas différents tous les jours, de lundi à samedi. Ces points de distribution de « Kaly tsinjo » seront identifiables à travers des logos qui leur seront donnés. La distribution des repas commencera avant la fête de Noël et prévue pour une période indéterminée, selon toujours le communiqué du Conseil des ministres.

Outre la Commune urbaine d’Antananarivo, 11 Districts de Madagascar bénéficieront ainsi de cette opération à savoir Toamasina, Fénérive Est, Fianarantsoa, Toliara, Betroka, Bekily, Ampanihy, Beloha, Tsihombe, Ambovombe et Amboasary.Pour la Région Sud de Madagascar, qui est la plus touchée par le Kere, la population ne recevra pas des repas chauds, mais plutôt des vivres, selon la consigne du Président de la République.

L’opération « Kaly tsinjo » a pour objectif de soutenir les personnes vulnérables, notamment durant cette période de crise sanitaire et le Kere qui mine le Sud de Madagascar. Actuellement, la majorité d’entre les ménages malagasy font face à des difficultés financières et ne peuvent plus se nourrir correctement.

Anatra R.

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff