Publié dans Société

Covid-19 en Afrique - La nouvelle souche détectée au Nigeria et en Gambie

Publié le vendredi, 08 janvier 2021

La nouvelle variante du coronavirus détectée en Afrique du Sud est désormais présente en Gambie. Ce pays d'Afrique de l'ouest vient d'enregistrer son premier cas de cette nouvelle variante de la Covid-19. Afin d'endiguer sa propagation, les autorités sanitaires locales ont annoncé de nouvelles mesures restrictives à compter de ce jour. Les voyageurs arrivant d'Europe, des Etats-Unis et d'Asie doivent obligatoirement se mettre en quatorzaine à leurs frais. A cela s'ajoute un nouveau test Covid à leur arrivée, même s'ils sont en possession d'un certificat d'analyse en laboratoire effectuée trois jours avant leur voyage.

 

Outre la Gambie, la semaine dernière, une nouvelle souche du coronavirus a également été détectée au Nigeria. Elle aurait probablement muté au Nigeria même si elle partage deux mutations avec la version anglaise. Pourtant, aucun résultat d'étude n'a été révélé pour déterminer l'origine de l'accélération des contaminations dans ce pays ces derniers jours.

Afrique du Sud, Nigéria, Gambie. Tels sont donc les pays du continent africain actuellement infectés par la nouvelle variante du coronavirus, récemment détectée au Royaume-Uni. Au Sénégal qui vient également de renforcer ses mesures de sécurité sanitaire, le responsable du département Virologie de l'Institut Pasteur de Dakar, Dr Ousmane Faye, a assuré que la nouvelle souche du coronavirus n'a pas, pour le moment, été retrouvée dans ce pays.

Particulièrement, cette semaine, une nouvelle augmentation de 13 % des nouveaux cas et de 28 % des nouveaux décès a été enregistrée sur le continent africain. Au total, l'Afrique a recensé plus de 130 000 nouveaux cas et plus de 3 000 décès supplémentaires dus au coronavirus. Certes, le nombre de nouveaux cas et de décès reste faible en chiffres absolus en Afrique, mais le continent enregistre au niveau mondial le plus fort pourcentage en termes de hausse du nombre de cas signalés chaque semaine, et ce pour la quatrième semaine consécutive.

Pour cette raison, l'OMS mène actuellement des enquêtes épidémiologiques et virologiques supplémentaires à Londres (Royaume-Uni) et à Prétoria (Afrique du Sud). Une étape qui permettra d'« évaluer plus en détail la transmissibilité, la gravité et le risque de réinfection » de ces variantes du virus. Il est à noter que cette variante, appelée « 501Y.V2 » a été découverte fin décembre en Afrique du Sud. Elle est qualifiée de particulièrement virulente, tout comme la variante SRAS-CoV-2 découverte au Royaume-Uni depuis le 5 janvier.

Selon Dr Matshidiso Moeti, directeur régional de l'OMS pour l'Afrique, l'émergence de nouvelles variantes de la Covid-19 est courante. Cependant, ceux qui ont une vitesse de transmission plus élevée ou une pathogénicité potentiellement accrue sont très préoccupants. Des enquêtes cruciales sont en cours pour comprendre de manière exhaustive le comportement du nouveau virus mutant et orienter la réponse en conséquence. 

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff