Publié dans Société

Covid-19 à Wuhan- Chine - Un doctorant malagasy au premier rang !

Publié le jeudi, 14 janvier 2021



Etudiant inscrit à « China University of Geosciences » (CUG). Flaubert Tiandraza fait partie des candidats au Doctorat en gestion des ressources foncières auprès de cette université chinoise implantée à Wuhan, où les premiers cas de Covid-19 ont été déclarés en décembre 2019. Ce doctorant malagasy figure parmi les membres de l’équipe « Iron- Volunteer », laquelle a été sélectionnée pour apporter de l’aide aux autres étudiants de son campus universitaire. « Bien que l’épidémie ait été accompagnée de nombreuses difficultés, la communauté internationale a reçu pendant cette période un soutien matériel et émotionnel suffisant de la part des autorités universitaires. Des commandes spéciales ont été faites à notre guise. Nous avons reçu des articles tels que des masques, des thermomètres, des désinfectants et des produits alimentaires comme du riz, de la farine, des œufs ainsi que des fruits et légumes. Ces équipements et vivres ont été distribués quotidiennement à plus de 400 étudiants par membre de l’équipe bénévole baptisée « Iron- Man » », témoigne l’étudiant malagasy, fier d’avoir été au premier rang. Selon les informations recueillies, une trentaine d’étudiants malagasy poursuivent leurs études auprès de la CUG, contre des centaines inscrits en Chine.
Expérience époustouflante
Ce doctorant malagasy est resté à la CUG, à Wuhan, tout au long de l’épidémie de Covid-19. « Ce fut une expérience époustouflante puisque de nombreuses vies ont été perdues. D’ailleurs, les membres de ma famille se sont beaucoup inquiétés pour moi. Mais plus tard, ils ont apprécié les actions menées par le Gouvernement chinois envers les étudiants de la communauté internationale », relate- t-il. Flaubert Tiandraza n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance envers les autorités chinoises, lesquelles ne leur ont pas laissé pour compte ni mourir de faim. « J’ai été étonné d’entendre et de voir à la télévision qu’un hôpital pouvant accueillir plus de 10 000 patients a été construit en 10 jours ouvrables. Je pense que la Chine a fait l’histoire et a laissé au monde une grande leçon à apprendre d’elle », s’exprime l’étudiant malagasy. En décembre 2020 ce dernier a récemment reçu, avec les autres bénévoles de l’équipe « Iron-Man », 3 certificats d’honneur du Gouvernement local, de la CUG et du département d’immigration.
Cours et séminaires en ligne
Cours physiques suspendus jusqu’à nouvel ordre. Cette décision a été prise afin de respecter toutes les mesures préventives prises par le Gouvernement chinois contre la Covid-19. Pour y faire face, la CUG a organisé des cours et séminaires en ligne, permettant aux étudiants de poursuivre leur programme d’apprentissage. « Comme les autres étudiants, je ne regrette aucune perte de semestre ou d’année universitaire puisque les programmes en ligne étaient bien organisés et les cours dispensés en temps voulu. De plus, nos superviseurs étaient toujours prêts à nous aider à tout moment », avance Flaubert Tiandraza. « Outre le fait que je sois un doctorant, j’ai rejoint l’équipe d’étudiants bénévoles par amour des autres et de la communauté. Je pourrai témoigner qu’aller chercher de la nourriture et d’autres articles auprès des fournisseurs n’a jamais été facile, avec la propagation du coronavirus. Mais aujourd’hui, je peux partager mon expérience parce que nous avons mené ensemble un bon combat contre la Covid-19 », conclut-il.
Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Coopération - Des émissaires de la JICA à Ambohitsorohitra
  • Révélation au procès de Mbola Rajaonah - L’Etat spolié de 125 milliards d’ariary
  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le jeune prodige !
    Phénomène Oboy ! Quart de siècle tapant, Oboy séduit mieux encore et enivre les jeunes. A travers ses textes et de par son style, Oboy est unique en son genre. Succès phénoménal en France et sur le plan international, le jeune prodige force l’admiration mais également suscite la jalousie ! En effet, Oboy fait des jaloux même dans son propre pays, Madagasikara. Son tout récent passage à Tanà explose l’enthousiasme et déchaine les fantasmes dans tous ses états. Oboy a fait vibrer le mythique Palais des sports et de la culture de Mahamasina.D’un parcours atypique, le jeune prodige gravite et entre, sans coup férir, dans la cour des grands. Né le 6 janvier 1997 à Madagasikara, Mihaja Ramiarinarivo de son nom d’Etat civil, Oboy grandit à Val-de-Marne, plus précisément à Villeneuve-Saint-Georges. Il se lance dans le rap, cette danse urbaine moderne en 2015, à l’âge de 18 ans. Très vite,…

A bout portant

AutoDiff