Publié dans Société

Fermeture et ouverture des régions - Le transport en zone nationale encore suspendu

Publié le lundi, 03 mai 2021

 Six Régions sont encore mises en quarantaine pour une durée de 15 jours et deux autres ouvertes à savoir Nosy Be et Boeny. En conséquence, toutes les  mesures prises pour ces deux régions durant la fermeture sont levées, comme l'ouverture des écoles et universités. Cependant, le transport en zone nationale et régionale est encore suspendu.

Les coopératives assurant le trajet Antananarivo - Nosy Be ou encore la Région Boeny ne pourront pas encore reprendre leur activité, ainsi que celles desservant les autres lignes régionales des Régions fermées. En effet, après la déclaration du Président de la République, Andry Rajoelina, dimanche dernier, bon nombre des citoyens, dont des commerçants, encore coincés dans la Capitale, se sont précipités vers les gares routières mais quelle déception !

 Concernant le transport des marchandises, ils pourront circuler librement dans le territoire national. Néanmoins, certains règlements ont été mis en place afin de faciliter la surveillance au niveau de la route nationale. Le véhicule doit passer une réception technique et une visite technique valable 6 mois. Le nombre des sièges devra être adapté au service, c'est-à-dire trois personnes à bord.

En rappel, plusieurs mesures sont encore maintenues dans le pays notamment l'interdiction de rassemblement de plus de 50 personnes, le confinement total durant le week-end pour la Région Analamanga, le retour sur le chemin de l'école des élèves en classe d'examen pour six régions placées en quarantaine. Ainsi, le couvre-feu est maintenu de 21h à 4h du matin pour Analamanga, Sava, Haute Matsiatra, Fianarantsoa, Vakinankaratra, Tolagnaro. Les bars, karaoke,  boîtes de nuit et discothèques continuent d'être fermés, autant que les églises et mosquées. Le transport des dépouilles mortelles hors des régions est encore interdit, et les personnes décédées de la Covid-19 doivent être inhumées dans les 24 heures.

 Anatra R.

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff