Publié dans Société

Chirurgie réparatrice  - 500 opérations « SMILE » prévues pour 2022

Publié le vendredi, 15 octobre 2021

300 à 400 opérations par an. L’ONG médicale « Opération Smile » offre une chirurgie gratuite de la fente labiale et/ou palatine, notamment en faveur des personnes défavorisées. « A Madagascar, des milliers de personnes sont encore sur la liste d’attente pour bénéficier des opérations. (…) Nous avons à cœur d’offrir à ces personnes la possibilité d’avoir un nouveau sourire, mais surtout de pouvoir prendre un nouveau départ dans la vie.

Pour cela, nous avons décidé de lancer cette campagne de communication pour susciter un élan de solidarité et impliquer davantage de partenaires. (…) L’objectif est de pouvoir embellir plus de visages et de vies, en commençant par 500 opérations en 2022 », avance Mirana Rakotomalala, Country Manager d’« Opération smile » dans la Grande île. Afin de pouvoir réaliser ce challenge de taille, ladite ONG vient de lancer un appel à l’engagement et à la générosité de tout un chacun. A cet effet, une vaste campagne mobilisatrice sera menée dans le but de mettre en lumière l’étendue de cette mission.

Appel aux dons

Une campagne mobilisatrice est lancée jusqu’à la fin de cette année. Chaque citoyen peut y participer pour contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes nées avec une fente labio-palatine, plus connue sous l’appellation de « bec de lièvre ». « Chaque main tendue et chaque don compte, ce qui permet à " Opération Smile " de transformer des sourires et des vies. Tous les fonds récoltés permettront de fournir les soins nécessaires aux patients, mais contribueront aussi à la réhabilitation du service de chirurgie pédiatrique de l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona, un des hôpitaux partenaires pour cette opération. Tout ceci permettra d’augmenter le nombre de chirurgies que l’organisation pourra offrir chaque année », communique l’ONG.

Les visages souriants de Joséphine, Maria et Zaiomeny, parmi les miraculées personnes ayant bénéficié de l’opération, seront mis en avant durant la campagne, outre le message fort « Embellissons leurs vies ». Grâce à la chirurgie, ces trois jeunes filles, issues de villages reculés, ont vu leurs conditions de vie transformées. « Ayant été des personnes timides, souvent mises à l’écart au sein de leur communauté respective, elles sont aujourd’hui des jeunes femmes confiantes et épanouies, déterminées à poursuivre leurs rêves et ambitions. Si Joséphine aspire à devenir médecin, Maria, quant à elle, souhaite faire carrière dans le journalisme », témoigne José Augustin, Patient Coordinator d’« Opération Smile » à Madagascar. Pour cette campagne, diverses marques et entreprises soutiennent cette ONG.

Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff