Publié dans Société

Education suite aux pluies diluviennes - Une semaine d'interruption supplémentaire des cours

Publié le dimanche, 23 janvier 2022

Effective dans 38 Circonscriptions scolaires (CISCOs). Les cours seront suspendus à partir de demain jusqu'à vendredi prochain pour ces CISCOs réparties dans 9 Régions de Madagascar, à savoir Melaky, Boeny, Sofia, Diana, Sava, Analamanga, Vakinankaratra, Analanjirofo, Atsinanana et Alaotra-Mangoro. La fermeture provisoire des écoles s'explique par les pluies diluviennes engendrées par le passage d'une dépression tropicale dans le pays, laissant plusieurs dégâts, notamment matériels. De nombreux établissements scolaires ont été ou sont sous les eaux jusqu'ici. 

Selon les informations émanant du ministère de l'Education nationale, la suspension des cours s'applique durant cette semaine, du moins jusqu'à ce que ces localités soient hors du danger ou classées dans la zone verte. En attendant, les responsables d'établissements devraient maintenir la communication avec les parents d'élèves, entre autres sur l'évolution de la situation météorologique. Cette interruption supplémentaire d'une semaine des cours s'applique également pour les établissements d'enseignement technique et les centres de formation professionnelle. C'est également le cas pour les universités et les instituts supérieurs de technologie, selon le communiqué émanant du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. 

Les cours ont été suspendus durant tout le mois de janvier pour bon nombre d'élèves, dont ceux d'Analamanga. La situation inquiétante de la Covid-19 en était la cause durant les deux premières semaines, occasionnant le report de la rentrée du 3ème bimestre. Ce dernier s'est ensuite enchaînée depuis la semaine dernière jusqu'à ce week-end à cause des intempéries. Pour leur part, les directeurs d'établissements optent pour l'enseignement à distance ou encore l'octroi de leçons et devoirs à faire à la maison afin de maintenir le niveau des élèves, tout en assurant leur protection.

Recueillis par Patricia R.

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff