Publié dans Société

Nouveau plan de la circulation - Des points à améliorer !

Publié le lundi, 23 mai 2022


Un grand soulagement pour les automobilistes qui doivent passer tous les jours par Analakely et Ambohijatovo. La circulation est devenue plus fluide malgré le fait que la plupart d’entre eux sont encore dans la confusion. Ils doivent encore réfléchir ou s’arrêter quelques secondes afin de savoir le couloir à prendre. « Il faut une vingtaine de minutes pour faire le trajet entre Ankorondrano, Behoririka et Analakely, contre plus d’une heure auparavant. Nous souhaitons que la circulation reste désormais fluide. Mais il est encore trop tôt pour juger », soutient un automobiliste. D’autres dénoncent l’absence des marquages au sol.
Pour le moment, les automobilistes ne sont pas encore habitués au nouveau plan de la circulation, ce qui rend difficile l’organisation. Par contre, des embouteillages sont présents dans d’autres axes, notamment celui reliant Anosy-Tanjombato, à Isoraka ainsi que l’axe Analakely menant vers Anosizato. Selon le maire de la Capitale, Naina Andriantsitohaina, il y aura encore des points  à améliorer, notamment sur l’axe reliant Analakely et Anosibe. « C’est mieux ainsi ! D’ailleurs, ce n’est pas facile d’imposer un changement. Toutefois, chacun devra faire un effort », soutient-il. La sensibilisation durera encore quelques jours. De leur côté, les chauffeurs de taxi-be se plaignent de l’étroitesse de l’arrêt-bus sis à Ambohijatovo où des cafouillages ont lieu durant les heures de pointe. « Une foule immense attend le bus dans cet endroit où des dizaines de véhicules font la queue. Il serait alors difficile de traquer les  pickpockets », se plaint Niry, un passager.
Par ailleurs, les itinéraires des  taxis-be ont également changé. Pour l’axe Ambohijatovo et Anosy, l’arrêt de bus est déplacé derrière les marchands de livres. Les bus exerçant sur cet axe doivent emprunter la rue située derrière le ministère de la Jeunesse et des Sports, puis devant le pavillon d’Analakely et la Gastronomie Pizza Analakely, avant de rejoindre la rue située près  de la stèle du Mars 1947 et le tunnel d’Ambohidahy. Pour l’axe Anosy-Analakely, les taxis-be doivent rejoindre la rue située devant la Stèle du 29 Mars 1947, ensuite passer près du RM1 avant de prendre la rue menant vers Ambodifilao. Les arrêts de bus au niveau du pavillon d’Analakely sont déplacés à Ambodifilao.
Anatra R.



Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff