Publié dans Société

Santé de proximité pour tous - Mialy Rajoelina mise sur les avantages de la caravane médicale

Publié le mardi, 07 juin 2022

Environ 10.000 personnes ciblées. Une dizaine de véhicules et cliniques mobiles sont partis du palais d’Etat d’Iavoloha dans la matinée d’hier pour sillonner la partie Est de Madagascar. En cette 5ème édition, la troisième pour cette année, la caravane médicale va desservir 4 Districts de l’Est, à savoir Manjakandriana, Brickaville, Foulpointe et Mahambo, et ce, pendant une semaine. Environ 2.500 personnes par District recevront les soins adéquats, selon leurs besoins.

L’objectif étant d’assurer la santé de proximité pour tous, y compris les habitants des zones reculées, à travers de multiples offres et prestations sanitaires gratuites. D’ailleurs, Mialy Rajoelina constate les multiples avantages tirés par la population dans les localités où la caravane a pu passer, dont à Analamanga ou encore dans le Sud jusqu’au Sud- est.

« Chaque édition se démarque par les nouvelles prestations sanitaires proposées. Cette fois-ci, la radiographie et la mammographie s’ajoutent aux offres. Leur coût s’avère exorbitant mais elles se feront gratuitement durant la caravane », avance la Première dame et présidente de l’association Fitia, lors du départ de la caravane médicale. « Normalement, la mammographie coûte entre 150 000 et 180 000 ariary, tandis que le coût d’une radiographie pulmonaire s’élève entre 30 000 et 35 000 ariary. Les tarifs sont même plus élevés dans les cliniques privées d’Antananarivo. Mais tous ceux qui en ont besoin pourront le faire gratuitement durant la caravane médicale », confirme le Pr Zely Randriamanantany, ministre de la Santé publique.

Outre la radiographie mobile et la mammographie, de nombreuses prestations sanitaires se feront dans la caravane de la santé jusqu’au 14 juin prochain. Le renforcement des dépistages de la malnutrition, de la Covid-19, du VIH et du cancer de col de l’utérus en fait partie, sans oublier la prise en charge des cas testés positifs. A cela s’ajoutent les consultations et soins bucco-dentaires, y compris la dotation de prothèses. La santé de la mère et de l’enfant, incluant les consultations prénatales, la vaccination ou encore la planification familiale, ne seront pas en reste.

La caravane de la santé résulte, rappelons-le, du partenariat entre l’association Fitia, la Direction des affaires sociales et politiques au sein de la Présidence de la République, le ministère de la Santé publique ainsi que divers partenaires, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), etc. La Première dame n’a pas manqué de remercier les partenaires pour leur soutien et les personnels médicaux pour leur engagement dans l’opérationnalisation de la caravane médicale.

Patricia Ramavonirina

 

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff