Publié dans Société

Traitement de la cataracte - Remise de microscopes opératoires au projet « Miahy »

Publié le dimanche, 11 février 2024


Plus de 1.500 personnes souffrent chaque année de maladies oculaires dans le pays. Avec seulement 25 chirurgiens de la cataracte dans le pays, dont 20 basés à Antananarivo, plusieurs patients ne bénéficient pas d’une prise en charge adéquate.

Le projet « Mazava » est né d’une initiative partagée entre le ministère de la Santé publique, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA), la Polyclinique d’Ilafy, le « Lions Sight first Madagascar » (LSFM) et l’ONG « Help me see ».

Le 8 février dernier, la Fondation Axian a remis au « Lions Sight First Madagascar » du matériel médical composé de 3 microscopes binoculaires, 3 autres modèles trinoculaires avec moniteur et caméra et 3 mallettes de transport en aluminium. La cérémonie de remise de ces dons s’est tenue à la Polyclinique d'Ilafy où se trouve le centre de traitement de la cataracte. Ils seront répartis selon les sites d’intervention sélectionnés par le LSFM afin de permettre aux médecins généralistes formés au simulateur de procéder aux interventions in situ en toute sécurité et sous surveillance en temps réel, tout cela au le bénéfice du patient.

En parallèle, le projet « Miahy » vise la formation de 100 médecins généralistes à la chirurgie de la cataracte par l’utilisation d’équipements de pointe et de simulateurs de chirurgie « high tech » du pays sur 3 ans. Depuis 2021, un centre de formation a été mis en place au sein de la Polyclinique d’Ilafy et forme ces praticiens.

Ce programme a aussi pour objectif de faciliter l’accès des populations vulnérables aux services sociaux de santé et d’hygiène. Il est axé sur trois sous-programmes permettant d’intervenir dans différents champs d'action dont l’amélioration de la qualité des soins primaires et secondaires à travers la réhabilitation et l'équipement de services hospitaliers publics spécialisés.

Recueillis par Anatra R.

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff