Publié dans Société

Circulation - Les deux-roues souvent impliqués dans des accidents mortels

Publié le mardi, 05 février 2019

Les deux-roues restent les plus exposés aux accidents. Ils sont souvent impliqués dans des accidents de la circulation à Antananarivo.  Le non-respect du Code de la route, le dépassement, le non-port du casque ou encore la course de motos sont les principales causes de ces accidents, souvent meurtriers. De plus, la ville d'Antananarivo ne dispose pas encore des infrastructures routières adaptées et de bonne qualité pour accueillir un grand nombre de motos. Pourtant, depuis quelques années, l'utilisation de ces moyens de transport rapide ne cesse de se développer.

Malheureusement, ce ne sont pas seulement les conducteurs de ces deux-roues qui sont en danger, mais aussi la vie des usagers les moins protégés, notamment les piétons et les cyclistes. D'après un chauffeur de taxi, travaillant du côté d'Antanimena, le dépassement est la principale cause de ces accidents de la circulation, causés par les motos, ainsi que l'excès de vitesse. Ni les piétons, ni les véhicules ne savent plus où aller, à cause de l'imprudence des conducteurs de deux-roues. « Ils ne font qu'à leur tête, notamment durant les embouteillages. Même si la circulation est souvent très difficile, les scooteristes changent souvent de file, et se cachent derrière les véhicules », avance-t-il.

Pour circuler en ville, il faut de la prudence et de l'expérience. Beaucoup de conducteurs de deux-roues ne connaissent pas le Code de la route et d'autres le négligent. Malgré l'augmentation du nombre des accidents de la circulation causés par les motards, ainsi que les plaintes effectuées par les transporteurs, les automobilistes et les piétons, ce n'est pas encore suffisant pour que ces scootéristes aient un minimum de bon réflexe quant à la sécurité des autres usagers de la route. Si des mesures drastiques ainsi que des sanctions sont appliquées aux conducteurs de ces engins, les accidents de la circulation diminueront d'un cran.

Anatra R.

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff