Publié dans Société

Détournement à la Croix-Rouge de Madagascar - Trois personnes placées sous mandat de dépôt

Publié le jeudi, 28 février 2019

L’affaire de détournement à la Croix - Rouge de Madagascar est loin d’être estompée. L’enquête continue dans la plus discrétion et donne pour l’instant des résultats probants. La dernière évolution en date concerne le placement sous mandat de dépôt à Antanimora hier de trois personnes. Elles ont été présentées au parquet du Pôle Anti-Corruption (PAC) après l’audition au BIANCO et sont accusées d’abus de fonction, détournement de fonds, faux en écriture de banque et de commerce. Mais également de faux et favoritisme dans le cadre de l’attribution des marchés dans la zone d’intervention de Morondava en 2016 et 2017. De ces infractions de ses trois employés, la Croix-Rouge a subi un préjudice de 145 millions d’ariary.

Avec l’incarcération de ces trois personnes, cinq employés de la Croix- Rouge Malagasy se trouvent actuellement à la prison d’Antanimora. Le secrétaire général et un comptable ont été les premiers à prendre la direction de la prison au mois de septembre de l’année dernière suivis ainsi depuis hier par leurs trois collaborateurs, deux simples employés et un chef de projet.

A noter que dans cette affaire de détournement au niveau de la Croix- Rouge, le BIANCO vient de lancer la semaine dernière un avis de recherche contre deux anciens comptables qui se sont évaporés dans la nature quelques jours avant leur comparution au PAC. Sentant les portes de la prison ouvertes devant eux, Clément et Holy, puisqu’il s’agit d’eux, ont préféré prendre la poudre d’escampette. Apparemment, ils ont eu raison étant donné que leurs compagnons présentés avec eux au BIANCO sont tous emprisonnés.

A titre de rappel, cette vague d’arrestations et d’incarcérations fait suite à la dénonciation pour malversations de la Croix-Rouge Norvégienne et se rapportant à l’utilisation des fonds destinés à la réalisation de plusieurs projets humanitaires gérés par la Croix- Rouge Malagasy (CRM).

Franck Rajoelina

Fil infos

  • Aide aux sinistrés - Le Président incite les églises à l'hospitalité
  • Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !
  • Coupure sur la RN2 - Un pont « Bailey » pour rétablir la circulation
  • Ligne aérienne Réunion-Antananarivo - Le coût du billet fait grincer des dents
  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Velirano dérange !
    Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

A bout portant

AutoDiff