Publié dans Société

Collaboration ENELEC-JIRAMA - Toliara devient la première ville dotée d’énergie hybride

Publié le jeudi, 07 mars 2019

Malgré l’avancement de la technologie et des techniques notamment en matière d’énergie, Madagascar figure parmi les pays qui enregistrent toujours des problèmes d’électricité. Malgré un potentiel capable de couvrir ses besoins, le pays accuse un déficit criant en matière d’accès à la lumière. La faiblesse des investissements, conjuguée à un manque d’infrastructures, aggravent la situation dans la plupart des pays d’Afrique, notamment la Grande île qui enregistre régulièrement des coupures de courant. En tout cas, les divers ministères concernés sont actuellement en train de trouver des solutions avec la société JIRAMA pour essayer d’enlever ce lourd fardeau pour les Malagasy qu’est le délestage.

Effectivement, dans un pays comme Madagascar, avoir le courant ne devrait plus être un privilège, raison pour laquelle ce problème devrait être résolu au plus vite. En effet, Tuléar est parmi les Régions qui ont connu de grands problèmes d’approvisionnement en électricité. Mais désormais, cette ville sera apparemment la première à être sauvée du fameux délestage, malgré le fait que ce phénomène petit à petit dans toutes les Régions.

44 conteneurs de panneaux solaires

Selon les informations recueillies, 44 conteneurs sont arrivés au port de Tuléar il y a maintenant quelques semaines. Il ne s’agit sûrement pas de construire des nouveaux logements pour les sans-abri mais apparemment, ces conteneurs sont remplis de panneaux solaires destinés à la production d’énergie photovoltaïque pour le compte de la ville de Toliara. Une bonne nouvelle en effet pour les habitants de la cité du soleil. La société ENELEC qui fournit l’énergie dans cette ville serait à l’origine de cette importation. Ce projet faisant suite à un accord avec la JIRAMA, consiste à déployer dans les prochaines semaines ces panneaux afin de fournir de l’énergie hybride (fioul et solaire) à la ville. Le fonctionnement d’un panneau solaire hybride est relativement simple à comprendre. Il est constitué de capteurs thermiques à haut rendement sur lesquels reposent des cellules solaires photovoltaïques. Ces dernières transforment le rayonnement solaire en électricité, tandis que les capteurs thermiques récupèrent la chaleur émise par le soleil grâce à un fluide caloporteur injecté par un échangeur ou grâce à un collecteur d’air chaud. Ceci devrait, sans aucun doute, permettre à la JIRAMA de réaliser de substantielles économies en terme de carburant et partant de là d’améliorer sa situation financière tout en permettant à la population de bénéficier d’un prix raisonnable en matière d’électricité. Ainsi, pour permettre à tous de jouir de cette nouvelle infrastructure, ces panneaux seront déployés très bientôt et rendus opérationnels rapidement, faisant ainsi de Tuléar la première ville hybridée à cette échelle de production.

Tahiana Andrianiaina

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff