Publié dans Société

Attaque visant un Indopakistanais et Mada Trade - Le présumé commanditaire et son acolyte écroués

Publié le vendredi, 07 juin 2019

Le 19 février dernier, la résidence appartenant à une famille d’Indopakistanais fut visée par une attaque perpétrée par un gang armé à Androhibe. Bien que trois membres de celui-ci croupissent déjà en prison depuis, cela n’empêche pas la Brigade criminelle de poursuivre encore son enquête sur cette affaire. Mardi dernier, les limiers de ce service de police ont interpellé deux nouveaux autres suspects et pas des moindres. L’un d’eux est un des  commanditaires supposés de l’assaut de  février dernier. Selon la Brigade criminelle, c’est lui qui avait emmené ses complices et leur a montré la voie vers la maison des victimes.

 

Durant l’audition du concerné, ses enquêteurs ont appris de sa bouche qu’il avait également participé au braquage qui s’est soldé par la disparition des salaires des employés de l’entreprise Mada Trade sise à Talatamaty en mars 2019. Le braquage est survenu au moment où les convoyeurs étaient en chemin pour transporter  les fonds à Ambohimarina.

L’homme serait aussi, selon certaines sources, complice dans plusieurs autres cas d’attaques à main armée survenues dans le courant de cette année dont celle ayant visé la station Galana Anony, le bureau du ministère de l’Education nationale à Anosy ou surtout aussi du fourgon blindé de Brinks le 13 avril dernier sur la route du By-pass. Mais ce n’est pas fini encore. L’audition du cerveau présumé de ces assauts, a révélé la complicité d’un deuxième larron. Ce dernier, à entendre les dires du premier, serait son pourvoyeur en  munitions. A son tour, le marchand fut ainsi arrêté. Pour sa part, celui-ci explique que ces cartouches qu’il a revendues à son compère le commanditaire, auraient été importées de Manjakandriana.

Après leur déferrement au cours de la journée d’hier, le marchand d’armes avait été placé en détention provisoire à la Maison de force à Tsiafahy. Quant à l’accusé principal il l’est à Antanimora.

Franck Roland

Fil infos

  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables
  • Covid-19 à Madagascar - 9.000 contaminés guéris en un mois
  • Site de la MBS à Anosipatrana - La CUA veut reprendre son bien
  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires

La Une

Editorial

  • FDS sur la pente raide !
    Dérapages. Débordements. Dérives. Bavures. Et puis quoi encore ! Les mots manquent pour décrire les mésaventures et souvent meurtrières des éléments de la Force de défense et de la sécurité (FDS) du pays. Des actes totalement indignes des valeurs morales et diamétralement opposés à l'éthique que l'Armée et la Police nationale entendent véhiculer.

A bout portant

AutoDiff