Publié dans Société

Fête de l'indépendance - 1 025 agents de police mobilisés dans la Capitale

Publié le mercredi, 19 juin 2019

La fête de l'indépendance approche à grand pas. A cette occasion, bon nombre de familles, collègues et amis se donneront rendez-vous pour assister aux podiums et sortir la nuit du 25 juin pour admirer le feu d'artifice. D'après le ministre de la Sécurité publique, le contrôleur général de Police, Rafanomezantsoa Roger, la population pourra célébrer la fête dans la tranquillité. Plus de 1 000 éléments des Forces de l'ordre, composés de la Police urbaine, la Force d'intervention de police (FIP), l'Unité spécialisée de la Police nationale (USPN), ainsi que des policiers en tenue civile sont mobilisés chaque jour dans la Capitale.

A partir du 21 juin, ils œuvreront dans différents domaines et seront donc répartis en 412 agents de circulation, 257 agents de sécurisation, 190 policiers de visibilité - pédestres et motorisés et 90 policiers en tenue civile. Dans la soirée du 25 juin durant laquelle se tiendra le feu d'artifice, une nouvelle organisation sera appliquée aux alentours du lac Anosy, et cela afin de décongestionner les rues menant vers le centre-ville. Ainsi, les usagers pourront circuler en toute liberté.

Durant la fête du 26 juin, deux quartiers généraux seront ouverts au public. Le premier sera installé au Commissariat du 1er Arrondissement sis à Analakely et la seconde au Commissariat du 5ème Arrondissement situé à Mahamasina. Ils seront joignables, respectivement aux numéros 034 05 517 31 et 034 05 517 16. Sur ce, le ministre de la Sécurité publique sollicite la collaboration avec tous les citoyens. « En cas de doute ou d'un cas suspect, ou bien la disposition d'un renseignement qui pourrait être utile, nous prions aux citoyens de contacter ces numéros », avance-t-il dans sa déclaration, hier à Anosy.

Anatra R.

Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff