Publié dans Société

Ambatondrazaka - Les dahalo arrivent en pleine nuit pour razzier

Publié le vendredi, 26 juillet 2019

Alors que les habitants de certaines communes des environs d’Ambatondrazaka ont cru que le cauchemar est fini, l’insécurité est revenue sur le devant de la scène dans cette ville principale du grenier du pays. Le soir du jeudi, six dahalo armés ont fait une incursion dans un village de la périphérie d’Ambatondrazaka. Des coups de feu ont été entendus, selon l’information. Après avoir semé la terreur chez quelques familles d’éleveurs locaux, les agresseurs s’étaient emparés de quelque 14 boeufs.

 

Mais l’alerte était donnée. Elle a mobilisé à la fois le fokonolona et les Forces de l’ordre. Ils ont organisé une battue, qui a abouti par la localisation des dahalo et du troupeau dans une zone située à quelques kilomètres du village. Là, les  poursuivants ont accroché les assaillants. Résultat : ces derniers ont rapidement lâché prise abandonnant ainsi sur place 8 zébus.

Depuis trois ans, ce genre d’incursion de dahalo, phénomène associé aux classiques attaques à main armée perpétrées par les gangs locaux ou venus d’autres regions de l’île, a poussé les autorités locales à  prendre des mesures. D’abord, l’adoption du régime du couvre-feu, les contrôles renforcés de la circulation de personnes et enfin l’implantation de contingents militaires dans la périphérie d’Ambatondrazaka. Mais cela semble ne pas pouvoir empêcher la resurgence du probleme d’insécurité.

F.R. 

Fil infos

  • Descente inopinée à la maison de force de Tsiafahy - Le traitement de faveur de Mbola Rajaonah démasqué
  • Lutte contre la malnutrition - L'usine promise par le Président de la République embarquée
  • Assassinat de Danil Radjan - Des révélations de la famille en vue 
  • Sénatoriales - Sans surprise, le parti TIM officialise son boycott
  • Extradition de Raoul Arizaka Rabekoto - La partie malagasy attend la réaction des autorités françaises et suisses
  • Encadrement juridique des élections - La CENI avance des « amendements »
  • Détournements à la CNAPS - L’Exécutif amorphe contre Raoul Arizaka Rabekoto
  • Palais d'Iavoloha - L'ambassadeur « malgachophone » fait ses adieux
  • Carburants - L’Etat doit encore 83 milliards d’ariary aux pétroliers
  • KMF-CNOE – Etat malagasy - Le Conseil d’Etat se déclare incompétent

Editorial

  • En avant, la relance !
    Le pays suffoque. L'économie s'agenouille. La pandémie de Covid-19, la faucheuse, menace toujours. C'est dans une telle atmosphère moribonde que le peuple malagasy est appelé à avancer, à relever ensemble le défi de la relance. L'Etat desserre l'étau du confinement. Apparemment, le bilan de la Covid s'améliore au fil des jours. Le nombre de décès diminue considérablement jusqu'à descendre à zéro ces derniers jours. Certes, le bilan des nouveaux cas de contamination continue à garder son rythme mais les chiffres restent modérés jusqu'alors. Raison pour laquelle les décideurs politiques au niveau de l'Etat osent prendre des mesures courageuses dans le sens du déconfinement. Il en faut bien du fait que tout le pays risque de payer trop cher le coût d'un confinement continu.

A bout portant

AutoDiff