Publié dans Société

Ambatondrazaka - Les dahalo arrivent en pleine nuit pour razzier

Publié le vendredi, 26 juillet 2019

Alors que les habitants de certaines communes des environs d’Ambatondrazaka ont cru que le cauchemar est fini, l’insécurité est revenue sur le devant de la scène dans cette ville principale du grenier du pays. Le soir du jeudi, six dahalo armés ont fait une incursion dans un village de la périphérie d’Ambatondrazaka. Des coups de feu ont été entendus, selon l’information. Après avoir semé la terreur chez quelques familles d’éleveurs locaux, les agresseurs s’étaient emparés de quelque 14 boeufs.

 

Mais l’alerte était donnée. Elle a mobilisé à la fois le fokonolona et les Forces de l’ordre. Ils ont organisé une battue, qui a abouti par la localisation des dahalo et du troupeau dans une zone située à quelques kilomètres du village. Là, les  poursuivants ont accroché les assaillants. Résultat : ces derniers ont rapidement lâché prise abandonnant ainsi sur place 8 zébus.

Depuis trois ans, ce genre d’incursion de dahalo, phénomène associé aux classiques attaques à main armée perpétrées par les gangs locaux ou venus d’autres regions de l’île, a poussé les autorités locales à  prendre des mesures. D’abord, l’adoption du régime du couvre-feu, les contrôles renforcés de la circulation de personnes et enfin l’implantation de contingents militaires dans la périphérie d’Ambatondrazaka. Mais cela semble ne pas pouvoir empêcher la resurgence du probleme d’insécurité.

F.R. 

Fil infos

  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective
  • Lutte contre la corruption - « La volonté politique est primordiale »
  • Lutte contre la Covid-19 - Roland Ratsiraka veut encore semer le chaos
  • Port du masque à Antananarivo - Les sanctions sont tombées pour des récalcitrants
  • Lalatiana Andriatongarivo - La prolongation du mandat des sénateurs est inconstitutionnelle
  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente

La Une

Editorial

  • Approche à revoir
    Quatre professionnels du média défraient la chronique ces derniers jours. A la Une des journaux, ils font couler beaucoup d'encre. Sabrina, animatrice d'antenne de Kolo TV, accusée de propagation de fausses nouvelles troublant l'ordre public, fut placée sous mandat de dépôt à Antanimora. Après un séjour d’un mois, elle bénéficia d'un relax suite à une décision présidentielle. Arphine Helisoa, une autre journaliste poursuivie pour propagation de fausses nouvelles et incitation à la haine à l'encontre de la personne du Président de la République, séjourna trente jours à Antanimora. Elle retrouva également sa liberté grâce à un geste du Président Rajoelina Andry.

A bout portant

AutoDiff