Publié dans Société

Visite du Pape à Madagascar - Une organisation stricte pour Soamandrakizay

Publié le mercredi, 04 septembre 2019

800 000 à un million de personnes attendues pour la grande messe de dimanche. Dans le cadre des derniers préparatifs en vue de la venue du Pape François à Madagascar, les autorités renforcent maintenant la sensibilisation, surtout pour leur communiquer les différentes directives à suivre durant le séjour du souverain pontife dans la Grande île. Effectivement, une organisation stricte sera mise en place tout au long de  ce grand événement pour Madagascar, surtout durant la grande messe à Soamandrakizay. « Dans les détails, pour la grande messe de dimanche, tous les pèlerins devront arriver sur les lieux avant 8 heures, au plus tard. Et toute personne n’ayant pas de ticket ne pourra pas y accéder, et ce pour n’importe quelle raison. Nous ne cèderons pas même si sur un groupe de 50 personnes, une seule n’a pas de ticket, cette dernière ne pourra donc pas assister à la messe. Ce n’est pas facile de gérer une telle foule, c’est pourquoi nous devons veiller au grain et nous conforter aux règles déjà établies », précise un représentant des Forces de l’ordre, hier à l’Episcopat sis à Antanimena, lors d’une conférence de presse organisée par les autorités pour répondre aux questions auxquelles tout le monde se pose actuellement. Par mesure de sécurité, chaque personne devra éviter d’emporter tout objet tranchant ou d’autres objets pouvant être dangereux.

Parking
Cette organisation stricte se fait également sentir dans l’aménagement du parking des voitures. « Au total, 5 559 voitures seront prévues pour transporter des pèlerins en vue
de la grande messe de dimanche. Ces chiffres ont notamment diminué vu que les 527 000 pèlerins issus de certains quartiers de la Capitale comme Isotry ou encore Faravohitra, ont accepté de venir à pied à Soamandrakizay, sinon le nombre de véhicules aurait bien augmenté, alors que l’espace est très limité. L’objectif étant de limiter voire éviter les embouteillages. En dehors des voitures transportant les pèlerins et les véhicules des invités de marque, toutes les voitures personnelles ne seront donc pas admises à Soamandrakizay », précise le directeur de l’ATT (Agence des transports terrestres). Il faut noter que les heures d’entrée de ces voitures seront également limitées entre une heure de l’après-midi du samedi et
5 heures du matin du dimanche. En dehors de ces heures, elles ne pourront plus accéder au site. Les routes accessibles sont notamment celle rattachée à Tsarasaotra et la route reliée à Antanandrano. En tout cas, pour faciliter le suivi de la grande messe de dimanche, 32 écrans géants seront installés dans les quatre coins des lieux.
 Rova Randria

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff