Publié dans Société

Agression d’un passager à Analavory - Plainte pour violence et voies de fait contre deux rabatteurs

Publié le mercredi, 18 septembre 2019

Mardi dernier, un chef de famille de 45 ans fut grièvement blessé à la suite de son agression par un rabatteur ou « mpanera » et le fils de celui-ci. Les faits se sont déroulés à la gare routière d’Analavory Itasy. La victime était déjà dans le taxi-brousse pour rentrer chez lui lorsque le rabatteur en cause l’a obligé de sortir du véhicule et de monter dans un autre. Puisque le quadragénaire n’a pas voulu bouger d’un iota, l’agresseur supposé et son fils l’ont entraîné de force hors du véhicule.

 

Là, le fils l’a roué de coups, situation qui a provoqué de sérieuses blessures sur le visage du quadragénaire. Son nez a éclaté ou presque, et sa mâchoire cassée. Après cela, la victime était venue se plaindre auprès de la Gendarmerie qui a dépêché deux de ses éléments pour l’accompagner vers un centre de soins. Les médecins lui ont délivré un certificat avec un repos médical de 21 jours. Hier, le quadragénaire a déposé une plainte auprès de la Gendarmerie. Le commandant de celle-ci ne peut pas s’en cacher des habitudes de ces « mpanera » d’user de violence. Certaines sources ont avancé que ces deux-là se croiraient avoir l’impunité du fait qu’ils sont des proches d’une personnalité à Analavory. A preuve, ils ont également porté plainte, à leur tour.

Franck R.

Fil infos

  • Lalatiana Andriatongarivo - La prolongation du mandat des sénateurs est inconstitutionnelle
  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente
  • Région Alaotra Mangoro - Le Président Andry Rajoelina honore ses promesses
  • Dépenses inutiles - L'Assemblée nationale sous le feu des critiques !
  • Secret du vote aux sénatoriales - Une seule et unique urne par District
  • Découpage territorial - Ikongo, Vohipeno et Manakara inséparables
  • Organisation des Jeux des îles de l'océan Indien 2023 - La candidature malagasy discréditée par les « zalous »
  • Code municipal d’hygiène - Sensibilisation et éducation du citoyen avant tout

La Une

Editorial

  • Assemblée nationale, enfantillages et gaspillage !
    Bouderie et gâterie ! Quels termes devrait-on emprunter pour qualifier des « comportements hérétiques » d’une bonne partie de nos élus parlementaires de Tsimbazaza ? Tels de gros bébés mal élevés et gâtés, les députés du moins la plupart d’entre eux se comportent indécemment. Des agissements indignes voire contraires à l’éthique de leur mission et injustes en l’état actuel de la situation qui prévaut dans le pays (post-coronavirus).

A bout portant

AutoDiff