Publié dans Société

Sambava - Trois individus arrêtés avec 10 millions d'ariary de faux billets

Publié le dimanche, 27 octobre 2019

Après la vérification d'un renseignement à propos de la circulation de faux billets de banque à Sambava, les éléments du Commissariat de Sambava ont interpellé trois suspects les 23 et 24 octobre derniers. En effet, la Police leur a tendu un piège. C'était dans ces circonstances que deux ont d'abord mordu à l'hameçon. Ce sont les présumés commanditaire et fabricant. Ils ont été arrêtés au cours de la journée du mercredi 23 octobre dernier à Antaimby, un quartier de Sambava.

 

Durant leur audition, les deux larrons expliquent qu'ils avaient  l'intention de revendre un faux billet de 20 000 ariary  contre 10 000 ariary. De toute façon, la Police a encore surpris des fausses coupures d'une valeur totale de 10 millions lors de leur interpellation. Mais les Forces de l'ordre ont poursuivi encore leur enquête le jeudi suivant. C'était dans ces circonstances qu'un complice des deux premiers fut appréhendé à Antalaha.

La Police a découvert sur lui les matériels ainsi que les accessoires permettant de fabriquer des fausses coupures de banque. Actuellement, le Commissariat de police local s'efforce de chercher d'autres faux billets lesquels les bandits auraient déjà réussi à diffuser sur place mais aussi les traces d'éventuels acolytes. Notons que la bande se serait consacrée depuis longtemps dans ce type de méfait.  Ses membres encourent le risque d'une peine à perpétuité.

Franck R.

Fil infos

  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective
  • Lutte contre la corruption - « La volonté politique est primordiale »
  • Lutte contre la Covid-19 - Roland Ratsiraka veut encore semer le chaos
  • Port du masque à Antananarivo - Les sanctions sont tombées pour des récalcitrants
  • Lalatiana Andriatongarivo - La prolongation du mandat des sénateurs est inconstitutionnelle
  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente

La Une

Editorial

  • Approche à revoir
    Quatre professionnels du média défraient la chronique ces derniers jours. A la Une des journaux, ils font couler beaucoup d'encre. Sabrina, animatrice d'antenne de Kolo TV, accusée de propagation de fausses nouvelles troublant l'ordre public, fut placée sous mandat de dépôt à Antanimora. Après un séjour d’un mois, elle bénéficia d'un relax suite à une décision présidentielle. Arphine Helisoa, une autre journaliste poursuivie pour propagation de fausses nouvelles et incitation à la haine à l'encontre de la personne du Président de la République, séjourna trente jours à Antanimora. Elle retrouva également sa liberté grâce à un geste du Président Rajoelina Andry.

A bout portant

AutoDiff