Publié dans Société

Cyclone tropical « Belna » - Des rafales de vent pouvant atteindre les 180 km/h  

Publié le dimanche, 08 décembre 2019

La forte tempête tropicale Belna a finalement atteint le stade de cyclone tropical. D’après le dernier bulletin communiqué par la Direction générale de la Météorologie (DGM), hier à 15 heures locales, le centre du cyclone est positionné à 240 km au Nord-ouest de Nosy Be et se déplace vers le Sud-sud-ouest à une vitesse de 11 km/h. Cette forte tempête apporte avec elle du vent de 130 km/h avec des rafales pouvant atteindre les 180 km/h. Ce rythme d’intensification est prévu se poursuivre dans les prochaines 24 heures, ce qui va l’amener au stade de cyclone tropical intense.

En suivant sa trajectoire, le service de la prévision météorologique prévoit que Belna va atterrir sur la côte de Boeny, notamment dans les Districts de Mitsinjo et Soalala aujourd’hui dans l’après-midi. Afin d’éviter le déclenchement de l’alerte rouge durant la nuit, le niveau d’alerte cyclonique a été préalablement modifié.

A cet effet, le danger est imminent pour les localités de  Mahajanga I-II, Marovoay, Mitsinjo, Soalala, Besalampy. Elles sont donc concernées par l’alerte rouge. D’autres localités ou Régions comme Betsiboka, Nosy Be, Ambanja, Analalava, Antsohihy, Boriziny, Mampikony, Ambato-Boeny, Maintirano, Ambatomainty, Morafenobe, Antsalova, Miandrivazo sont par contre frappées par l’alerte verte. Néanmoins, ces zones sont aussi menacées par ce cataclysme naturel, confirme la Météo Malagasy et qu’il faut prendre les mesures adéquates. La DGM avise également les habitants de Bongolava, Antsiranana I-II, Ambilobe, Bealalana, Befandriana-Nord, Mandritsara, Belo-sur-Tsiribihina, Morondava, Mahabo, Manja, d’être très prudents. Toutes ces villes et Régions sont en alerte jaune.

Par conséquent, les populations menacées par le passage de cette forte tempête tropicale sont priées de suivre attentivement les consignes émises par les autorités locales. Les usagers maritimes des côtes Nord sont priés de ne plus s’aventurer en mer car le vent se renforcera progressivement. Par ailleurs, la météo au niveau des zones concernées, notamment dans la partie nord et ouest de la Grande île, se caractérise depuis hier par des fortes pluies. D’après les informations communiquées par les habitants d’Antsiranana, la moitié de la ville est sous l’eau. Le vent commence également à souffler très fort que les infrastructures ne tarderont pas à lâcher.

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff