Publié dans Sport

COM-Journée olympique - « Partageons ces valeurs auxquelles nous tenons »

Publié le mardi, 23 juin 2020

Le 23 juin marque la célébration de la Journée internationale olympique. Elle fut célébrée pour la première fois le 23 juin 1948 par 09 CNOS. Les 54 comités nationaux olympiques membres de l’ACNOA célèbrent dorénavant cette journée. Madagascar en tant que membre à part entière se réjouit de cette célébration. Pour marquer l’évènement, le président du Comité olympique malagasy (COM), Siteny Andrianasoloniaiko, n’a pas manqué  de saluer les olympiens malagasy et du monde entier ainsi que les sportifs.
En cette période d’urgence sanitaire, le président du COM a adressé quelques mots de réconfort à toutes les victimes de la pandémie et notamment aux sportifs du pays. Par le sport, changeons la vie de nos semblables. Même en cette période dure de pandémie due au Covid- 19 qui touche le monde entier et nous acteurs de l’olympisme, célébrons cet événement, partageons ces valeurs auxquelles nous tenons ». C’est par ces mots que le numéro un du sport olympique malagasy a conscientisé ses homologues.

« L'olympisme énoncé par la Charte olympique se résume en une philosophie de la vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l'esprit.  Il allie le sport à la culture et à l'éducation. Il se veut créateur d'un style de vie fondé sur la joie dans l'effort, la valeur éducative du bon exemple et le respect des principes éthiques fondamentaux universels.
Le patron du COM ne cesse d’encourager les athlètes de persévérer dans les entrainements pour atteindre les objectifs fixés. « Alefa Olympika, vive la journée olympique », conclut-il.
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff