Publié dans Sport

Barea de Madagascar - Abel Anicet forfait contre la Côte d’Ivoire

Publié le lundi, 09 novembre 2020


Le suspense continue pour les Barea sauf pour le cas d’Abel Anicet. « Je suis malheureux mais c’est le destin », se désole-t-il, souhaitant déjà du courage à ses coéquipiers. Le capitaine de l’équipe nationale, Barea de Madagascar, sera officiellement forfait durant la double confrontation (3e) et 4e journées des éliminatoires pour la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) du groupe K contre les Eléphants de Côte d’Ivoire. Abel Anicet Randrianantenaina, milieu de terrain de Ludogorets Razgrad, est testé positif à la Covid-19. Mis en quarantaine, il ne pourra donc pas rallier Abidjan.
« C’est grave. Le jour du match contre Tottenham je ne me sentais pas bien, mais on a forcé, on m’a injecté des médicaments, après le match j’ai perdu l’appétit et j’ai eu un coup de froid. Le soir, j’avais de la fièvre et perdu l’odorat », annonce le capitaine dans une échange Messenger avec Odon Marius Randrianaina, coordonnateur de Nicolas Dupuis.
Effectivement, il ne sera dans la sélection durant la double confrontation.
Pour le cas d’Ibrahim Amada et Carolus Andriamahitsinoro, l’Etat malagasy, par le biais des ambassadeurs malagasy en Arabie Saoudite et au Qatar, est intervenu pour une demande de dérogation spéciale aux deux joueurs pour qu’ils puissent rejoindre la sélection. De même pour Mathyas Randriamamy, gardien de but de PSG, arrivé à Abidjan avec ses compatriotes ce lundi.
E.F.

Fil infos

  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
Pub droite 1

Editorial

  • Pour qui sonne… !
    Pour qui sonne le glas ! Le jour fatidique arrive. La session extraordinaire (la première d’ailleurs) du Sénat se tient en ce deuxième mardi comme le veut la Constitution. En effet, dans l’Art 78, par analogie aux dispositions légales qui régissent l’Assemblée nationale, le Sénat se réunit le deuxième mardi qui suit la proclamation des résultats. Une session spéciale qui, pour le cas présent, met fin définitivement à l’existence du Sénat (ancienne formule) et met sur les rails définitivement le Sénat (la nouvelle formule). Le Sénat est mort, vive le Sénat ! Et pour qui sonne… la sonnerie de la mort ? Le dernier bastion du régime HVM s’écroule et le dernier bataillon radicalisé défendant les causes de l’ancien régime bleu et surtout du Président déchu Rajaonarimampianina évacué. En 2015, au point culminant de la puissance sans partage du parti au pouvoir HVM, le régime Rajaonarimampianina saccagea la Chambre haute.…

A bout portant

AutoDiff