Publié dans Sport

Golf - Championnat de Madagascar Pro - Jean Bà de nouveau sacré champion !

Publié le vendredi, 11 décembre 2020

Et de deux. C’est dans son jardin au golf international du Rova à Andakana que Ramarozatovo Jean Baptiste alias Jean Bà a remporté son deuxième titre de champion de Madagascar chez les Pro. Premier à vêtir ce statut dans l’histoire du golf malagasy en 2017 au golf Azura de Foulpointe, trois ans plus tard, il s’installe une deuxième fois sur la plus haute marche du podium au championnat de Madagascar des Pro qui s’est achevé hier après deux âpres journées de compétition.
Au décompte final, le nouveau champion de Madagascar a fait un total de 140, soit un moins deux. Hier pour le compte de l’ultime journée, Jean Bà  a réalisé le par contre une carte de 69 la veille dans le cadre du 1er tour. «  En abordant le second tour, je n’ai pas du tout pris en compte mon avance infime au tour inaugural, les pendules doivent être remises à zéro. La concentration s’avère ainsi l’arme idéale d’autant plus que mon adversaire direct est un grand compétiteur de grande qualité », a déclaré le vainqueur du championnat national des Pro. N’empêche, cette avance acquise au 1er tour a tout son pesant d’or pour Jean Bà à la fin de la compétition. Si jeudi il était le seul à rendre une carte négative, le champion de Madagascar 2020 a, par contre, été l’unique sur les trois occupants du podium final à connaître une légère contre-performance, hier.
Faber Maverick, le vice-champion si on peut le qualifier ainsi, a en effet amélioré d’un coup son résultat de la veille, de plus un à un par. «  J’ai fait de mon mieux, la différence c’est la sérénité de Jean Bà tout au long du parcours. Il parvenait toujours à rectifier les tirs », reconnait le champion de Madagascar 2017 chez les amateurs.
La troisième place au championnat national revient à Radimison Solofohery avec un total de 146. De la 10e place au 1er tour avec un plus 4, il s’est rivalisé avec ses devanciers au classement final au dernier tour en rendant lui aussi une carte de 71. Ces occupants du podium final ont été, notons-le, les seuls à réaliser le par à l’ultime journée.
Grosse déception pour Roalahy Emmanuel, le tenant du titre, qui a terminé l’édition 2020 du sommet national au pied du podium en présentant un total de 149.
Albatros
La sensation à cette dernière journée du championnat Pro a été créée par un golfeur classé à la 7e place du classement final. Il s’agit de Rafanomezantsoa Hery du Club du Rova qui a réalisé un albatros au trou numéro 15 de par 5. Un sacré coup qui, malheureusement, a été effacé ensuite par les trois boggeys succesifs aux 16, 17 et 18.
Rideau sur le championnat des Pro mais des batailles sont attendues toujours au Golf du Rova d’Andakana ce jour et demain. Au programme, les championnats amateurs où trois titres nationaux sont en jeu, celui des Hommes, des Dames et des Juniors. Ils sont 129 amateurs en quête, dans leurs catégories respectives, de ce titre entre les mains de Ratsimbazafy Luc pour les Hommes, de son épouse Hanitra chez les Dames et Jean Erica Rakotonirina chez les juniors.
Rata

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff