Publié dans Sport

Basketball N1A - La GNBC en roue libre

Publié le lundi, 18 janvier 2021

L’écart se dessine entre les participants, les grands clubs prennent le large. Mais, rien n’est encore décisif au classement des équipes qui rejoindront les quarts de finale qu’à l’issue de la dernière journée de demain mercredi 20 janvier.

Chez les hommes, la GNBC Analamanga reste leader au classement de son groupe. La GNBC champion en course à sa propre succession par nature a déjà enregistré trois victoires sur autant de sorties. Après sa victoire de demi-panier contre le Sebam Boeny, adversaire direct des gendarmes 67-66, les bérets noirs ont enchaîné sur une belle victoire devant le Cosmos Diana, hier, sur un score éloquent de 95-58. Le plus dur est fait pour les gendarmes, le reste devrait passer comme sur des roulettes. Avant la fin de cette rencontre, Mory, capitaine de l’équipe et ses coéquipiers ont déjà validé leur ticket pour les quarts à trois journées des phases éliminatoires. Le Sebam Boeny, quant à lui, s’est rattrapé devant le 2BC Analanjirofo (91-54). Ce dernier n’arrive pas encore à sortir la tête de l’eau et enchaîne une série de défaites sur trois rencontres. CosPN Hommes a, de son côté, laminé (104-63) l’USF Haute Matsiatra.
Chez les dames, MbAll Analamanga enchaîne aussi sa deuxième victoire devant le BC Est Atsimo Andrefana qui a encaissé sa deuxième défaite (29-79), hier.  Dans un autre groupe, SBBC Boeny a marqué la journée d’hier en infligeant une grosse déculottée au CRJS Atsinanana qui entame son entrée dans le match. La formation Atsinanana s’est lourdement inclinée devant le SBBC sur un score fleuve de (36-134) au tableau. Toutefois, le CosPN 2 Atsinanana a redressé la barre devant la JEA Vakinankaratra (50-45) après sa défaite de dimanche.
E.F.

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff