Publié dans Sport

Sport Automobile - Le Rallye FMMSAM annulé

Publié le lundi, 19 avril 2021

Après le décret annoncé par le Chef d’Etat sur la station nationale, dimanche soir, la Fédération du Sport Automobile Madagascar(FSAM) a anticipé la situation en décidant d’annuler ou de reporter certains de ses programmes pour le mois d’avril et de mai. A contrecœur, la FSAM se trouve dans l’obligation d’apporter un amendement sur son calendrier de la saison 2021.

Trois programmes sont concernés par un report pour le mois d’avril et deux pour le mois de mai tandis que le Rallye FMMSAM, prévu les 14, 15, 16 mai, est annulé pour cette année. 

En conséquence, le VRM Contest, programmé le 17 avril dernier, a été reporté à une autre date encore non dite, suivi du karting prévu à la SRK Imerintsiatosika le weekend dernier et le Run Mada pour le 25 avril prochain est également reporté.

Pour le mois de mai, le Slalom TMF, qui devra se dérouler le 1er et 2 mai prochains, est renvoyé à une date ultérieure. Le seul programme encore maintenu pour le mois prochain reste le Karting SRK  du 9 mai. Enfin, le run MSA du 30 mai n’a pas échappé à ce report.

Le FSAM annonce préalablement dans un communiqué que d’éventuels changements pouvant survenir à tous les programmes. Dans la foulée, la Fédération appelle ses membres à rester prudents face à l’épidémie de coronavirus qui sévit tant dans le pays que dans le monde.

Rappelons que la Fédération prévoit dans son programme de cette saison huit rallyes, cinq évènements de Run dont un prévu à Toamasina et quatre slaloms, cinq Contest et cinq compétitions de karting.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Meurtre d’un opérateur économique français - Le principal suspect extradé de Madagascar
  • AG des Nations unies - Renforcement des capacités pharmaceutiques de l’Afrique souhaité
  • 332 millions $ d’aide non remboursable du FMI - La plaidoirie de Rajoelina fait mouche
  • Membres du Gouvernement - La descente sur le terrain continue
  • Lu sur le Net - Madagascar, pays sans Covid et sans dictature vaccinale
  • Andry Rajoelina sur les îles Eparses - Appel à une veille « bienveillante et cohérente » des Nations unies
  • Acte de banditisme à Tsiazotafo - La propriétaire d’un magasin délestée d’1 million Ar
  • Assemblée générale des Nations unies - Le President Rajoelina rencontre le SG Antònio Guterres
  • Midongy- Atsimo - Quarante-cinq morts dans un affrontement
  • Assemblée générale des Nations Unies - Une première pour le Président élu Andry Rajoelina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Projets délirants ?
    Fous ! Chimériques ! Utopiques ! Tels sont les termes signifiant comment les sceptiques voient les projets présidentiels. Des projets pharaoniques, impossibles disent les uns. Fruits de la rêverie d’un jeune visionnaire ironisent les autres. En effet, étant vu les capacités matérielles limitées de la Grande île, compte tenu des ravages de la pandémie et considérant les besoins nécessaires pour la relance économique, les concrétisations de grands projets dans un contexte pareil relèvent de la délire, un pari inaccessible ! Contre toute appréhension et en dépit des doutes, lesdits projets prennent forme l’un après l’autre. Du moins en phase d’être pour certains cas.Projet « Tanamasoandro » à Antananarivo et environs. Quand le roi Andrianjaka (1610-1630) investit la colline d’Analamanga en 1610 et fonda la « Cité des Mille » (guerriers) en chassant les Vazimba, la plaine d’en-bas (Plaine d’Antananarivo) n’était qu’un espace désert. Il a fallu le transformer en zone…

A bout portant

AutoDiff