Publié dans Sport

Judo-Mondiaux de Budapest - Fetra Ratsimiziva en attente de validation de son ticket

Publié le vendredi, 11 juin 2021

Les Malagasy sortis au premier tour. Les meilleurs judokas malagasy n'ont pu faire long feu au championnat du monde de Budapest, Hongrie. Plus de 118 pays et 662 athlètes participent au championnat du monde de judo de Budapest, et qui se tient jusqu'au 13 juin. Ce mondial est aussi le dernier pour la qualification aux prochains Jeux olympiques de Tokyo, dans deux mois.

 

Fetra Ratsimiziva, le troisième combattant malagasy a été sorti de la compétition dès son entrée en lice au deuxième tour. Ils étaient 77 combattants dans la catégorie des moins de 81kg dont le titre a été remporté par le premier belge champion du monde, Casse Mathias.

Exempté du premier tour, Fetra Ratsimiziva, dans la catégorie hommes des -81 kg, a foulé le tatami mercredi dernier. Le judoka malagasy de 29 ans, 79ème au classement mondial de sa catégorie, n'a pas résisté aux assauts de l'Azerbaidjanais de 22 ans, Tckaev Zelim, 98ème au classement mondial. Malgré cela, il reste cependant dans la course à la qualification aux Jeux olympiques de Tokyo. En attente de la mise à jour du classement africain, il devrait figurer parmi les 12 meilleurs judokas du continent africain qui doivent valider leur ticket olympique. Lors du dernier résultat, il s'est classé à la 5ème place pour le poids mi-moyen 81 kg hommes aux Championnats d'Afrique  2021.

Aina Laura Rasoanaivo Razafy et Damiella Nomenjanahary dans la catégorie des -63kg sont toutes les deux éliminées au premier tour de la compétition à laquelle 43 athlètes du monde entier ont été alignés pour disputer le titre dans cette catégorie. C'est la Française Clarisse Agbgnenou qui a été sacrée championne du monde.

Tous les judokas malagasy ont été en lice le même jour c'est-à-dire le mercredi 9 juin 2021. Les deux femmes porte-fanions malagasy ont foulé le tatami dans la matinée tandis que l'unique homme malagasy en lice est monté sur le tatami l'après-midi.

Quant à la judokate tuléarois, Damiella Nomenjanahary, de  23 ans, elle a été éliminée par la Capverdienne Sandrine Billet dans la capitale hongroise. Aina Laura Rasoanaivo Razafy, quant à elle, a été dominée par l'Ouzbèke Khojieva Farangiz.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff