Publié dans Sport

Jeux olympiques - Fin de jeux pour Madagascar

Publié le dimanche, 01 août 2021


 Franck Todisoa Rabearison, le dernier athlète malagasy aux couleurs de la Grande île, vient de terminer sa prestation ce dimanche. Il a fini 8ème de sa série de qualification au 400m. Effectivement, la sensation de voir la couleur d’une médaille olympique dans notre escarcelle ne sera pas encore pour cette édition pour Madagascar. L’île rouge se contentait encore de faire une simple figuration aux plus grands évènements sportifs planétaires.
Pas de nouveau record pour Franck Todisoa Rabearison ce dimanche à Tokyo. Le sprinteur malagasy sur 400m a terminé sa course avec 1sec 60/100 de retard sur son propre record qui est aussi le record de Madagascar (46sec 80/100). Courant sur la deuxième ligne dans la sixième et dernière série de qualification, il a bouclé son tour de piste à 48sec 40/100, soit 3sec 45/100 derrière le Néérlandais Liemarvin Bonevacio, vainqueur de la série (44sec 95/100). Franck Todisoa Rabearison, qui était le dernier athlète malagasy encore en lice dans ces jeux de Tokyo 2020, a terminé 8ème de la sixième série du premier tour du 400 mètres hommes. Il a réalisé néanmoins un temps encourageant, qui est sa meilleure performance de la saison.
 Franck Todisoa Rabearison clôture ainsi l'aventure des Malagasy à ces Jeux olympiques de Tokyo 2020 où six athlètes malagasy y ont participé à savoir les frères Andriantsitohaina en haltérophilie, Damiella Nomenjanahary en judo, Murielle Rabarijaona et Mickaël Rasolonjatovo en natation et Franck Todisoa Rabearison en athlétisme.
Malgré le chou blanc, l’édition 2020 de Tokyo restera dans les annales du sport malagasy avec l’apparition du président du Comité olympique malagasy et de l’UAJ, Siteny Randrianasoloniaiko qui a remis la première médaille d’or à la judokate française des moins de 63kg.

Fil infos

  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale
  • Programme de formation GRASP - Treize Malagasy parmi les 50 africaines sélectionnées
  • Viols sur mineurs - Des chiffres effrayants officialisés
  • JIRAMA - Ambatondrazaka exige du sérieux
  • Actu-brèves
  • Affaire Romy Andrianarisoa - Fanirisoa Ernaivo et consorts dépités

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Coupable
    Romy Voos Andrianarisoa est reconnue coupable. Le jury du tribunal de South-wark Crown Court de Londres a retenu la charge contre elle et son associé Philippe Tabuteau. Le verdict aura lieu le 18 mars prochain. Selon la loi britannique, elle encourra une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans.Romy Voos Andrianarisoa et Philippe Tabuteau ont été interpelés à Londres pour une affaire de corruption. Pratiquement d’une tentative d’extorsion d’argent d’un montant de 310.000 dollars auprès de Gemfields, une société britannique spécialisée dans l’extraction de rubis et d’émeraude. En plus, ils cherchaient à obtenir une participation de 5% dans la filiale exploitant des mines à Madagasikara. Le tout, assorti de licences minières. La sulfureuse affaire éclaboussant l’ancienne directrice auprès de la Présidence, au point de la faire chuter, ayant fait couler beaucoup d’encre et déclencher vainement des spéculations hâtives et hasardeuses, conduit les observateurs à se poser des questions. Des questionnements…

A bout portant

AutoDiff