Publié dans Sport

King of Drag Racing Mobil - Des pilotes internationaux au rendez-vous

Publié le vendredi, 19 novembre 2021


La troisième manche du championnat de Madagascar de Run monte le niveau d’un cran. Pour la première fois dans l’histoire de la discipline, le King Of Drag Racing Mobil sera la première course internationale sur piste ouverte avec la participation de pilotes internationaux. Deux voitures étrangères prévoient de participer à l’évènement qui aura lieu le 28 novembre prochain sur la piste de la Batac Ivato. Un champion de l’île de La Réunion est en attente de la validation de son licence auprès de la Fédération du Sport Automobile de Madagascar pour pouvoir s’inscrire. Tandis qu’un autre étranger attend l’aval de l’instance de sport-auto du pays pour valider sa participation. « Il est encore mineur et n’a pas encore son permis de conduire. Pourtant, les règlements du FIAT permettent la participation des mineurs même sans permis pour une course sur une piste homologuée.  Le jeune garçon prévoit ainsi de courir avec une Ford Mustang préparée en Allemagne si la FSAM l’autorise de courir», explique Ndriana Ramaroson, responsable auprès du club RunMada.
Selon les dernières informations, lors de la séance technique de la course, Tiboule Laljy représentera La Réunion au championnat de Run à Madagascar pour le 28 novembre prochain sur la distance de 400m. Sa voiture Seat Arosa TDI est déjà au port de Toamasina tandis que le Réunionnais est déjà dans la Capitale avec sa voiture mais il régularise les paperasses lui permettant de participer à la course.
Open Relay Challenge sur 400m par équipe de 2 voitures (chaque départ à l'extérieur de la voiture), Trophée des moins de 2 litres de cylindrée atmosphérique, Concours Sono avec le club CSAM.
L’inscription prendra fin le jeudi 25 novembre à 18h. Notons que le nombre de participation est limité à 50 voitures pour le RUN et 15 voitures pour les sous catégories.
Les dirigeants de Run Mada tiennent également à préciser que le club ne fait que coordonner l’organisation mais c’est la Fédération et un collège des officiels qui assurent l’organisation technique sur place.  Les organisateurs, avec la Gendarmerie nationale, préviennent aussi les récalcitrants qu’ils ne montreront aucune tolérance sur les courses illégales qui se déroulent sur la piste B. Les voitures concernées seront directement mises en fourrière. Précisons que le prix d’entrée est de 10.000 ariary par voiture pour le public et 5000 ariary par moto.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff