Publié dans Sport

Basket-ball - Shout out 3x3 - Antsirabe, une belle vitrine

Publié le lundi, 16 mai 2022


Une belle vitrine pour le basket 3X3 sur l’Avenue de l'indépendance d’Antsirabe. C’est une discipline prometteuse de la Grande île et son organisation a connu un franc succès avec la ligue régionale de Vakinankaratra et la Fédération malagasy de basketball. A noter que la ligue de Fianarantsoa et la section de Betafo ont été représentées dans la compétition.
Le tournoi Shoot out 3x3 a été lancé la semaine dernière.  Et ce en commençant par la Ville d'Antsirabe. Sur 70 équipes, la Team Bad boy composée d’Anthony, Tsiresy, Rose, Tahina et la Team Normal Maria, Men, Anjatiana, Pamella se sont adjugées les titres senior hommes et senior dames. En effet, Team Normal a battu 13-7 les joueuses de White phoenix entre autres Nanté, Miventso, Lauréat, Stella, en finale, et empochait les 500 000 ariary de prime.
La Kiki’s Team chez les garçons de moins de 10 ans s’est imposée face à Espoir 1 tandis que chez les garçons U17, EDF a battu Vintsiala par 14 à 8.
Le concours de tirs à trois points a été remporté par Fiaro Ny Aina Mendrika, joueuse de FCB.
Alors que chez les hommes, Mathieu Rakotonirina, de Serasera, a empoché le chèque promis au vainqueur.
C'était un tournoi, et pas des moindres, honoré de la présence de haute personnalité à savoir, la ministre Lalatiana Andriantongarivo, le maire d’Antsirabe, le Dr « Unoh » Rasamimanana et le président de la Fédération malagasy de basketball, Mika Ramaroson assisté par des membres du Comité olympique et de son vice-président en la personne de Marcel Rakotomalala, président du Malagasy Rugby.
Le Tournoi Open 3 x 3 s'étendra vers d’autres villes comme Mahajanga et Toamasina. Rappelons que, le tournoi servira de détection des joyeuses et joueurs susceptibles de composer l'équipe nationale aux Jeux des Iles avec une difficulté supplémentaire du fait que les joueurs du 3 x 3 ne peuvent plus faire partie de l’équipe à 5.
Elias Fanomezantsoa



Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff