Publié dans Sport

Préparation des Barea au Maroc - Bapasy, Mamy Gervais et Sylvio Ouaserrio exclus de la liste

Publié le jeudi, 15 septembre 2022



Les Barea de Madagascar vont bénéficier d’une mise au vert à Casablanca, au Maroc, au cours de laquelle ils livreront deux matches amicaux, respectivement les 24 et 27 septembre, contre le Congo-Brazzaville et le Bénin.
La liste des 23 joueurs qui feront le déplacement à Rabat, capitale marocaine, durant la fenêtre FIFA du mois de septembre, en vue de la préparation de l’équipe nationale pour la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 en Côte d’Ivoire, vient de changer. Les Barea feront le voyage sans les trois défenseurs Bapasy et Mamy Gervais ainsi que Sylvio Ouaserrio qui est forfait pour cause de blessure. Par contre, Berajo, Datsiry et Tantely Antoine ont été appelés en renfort pour étoffer la liste par le sélectionneur national Nicolas Dupuis.
Le nom de la pépite malagasy de 21ans, Remy Vita, l’ancien joueur de Bayern Munich, qui évolue désormais avec le Fortuna Sittard au Pays-Bas figure dans la liste et son arrivée est tant attendue par les amoureux du football malagasy.  De même pour le milieu de terrain de l’AJ Auxerre, Boto Kenji Van.
Madagascar affrontera les Diables rouges du Congo-Brazzaville, dirigés par le Belge Paul Put, le 24 septembre avant de retrouver les Guépards du Bénin le 27 septembre au stade El Béchir Mohammedia.
La délégation malagasy partira ce lundi 19 septembre.
Le Maroc sera la capitale du football africain durant la fenêtre FIFA puisqu’au moins 9 pays seront en stage dans le pays du Maghreb et s’affronteront chacun dans un mini tournoi triangulaire baptisé « Maroc, capitale du football africain ». Pour les pays de l’océan Indien, les Coelacanthes des Comores auront dans leur programme un choc contre le Burkina Faso.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff