Publié dans Sport

Coupe de la CAF - Elgeco Plus passe au prochain tour

Publié le dimanche, 18 septembre 2022

Le club vainqueur de la Coupe de Madagascar, Elgeco Plus, a franchi le tour préliminaire de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) avec brio. Les hommes d’Auguste Raux viennent de s'imposer sur le fil de 1-0, hier, devant le PWD Bamenda de Cameroun au stade Barea Mahamasina. Un but de Feno durant la première mi-temps a permis à Nina et ses coéquipiers de se qualifier au second tour de la Coupe de la CAF.

 

Au match aller, Elgeco Plus a tenu en échec (1-1) son hôte à Bafoussam Stadium Omnisports.

Le club malagasy trouvera les Sud-Africains Marumo Gallants FC entre le 7 et le 9 octobre prochains.

CFFA trépasse

Quant au tour préliminaire de la ligue des champions de la Confédération africaine de football, le Centre de formation de football d’Andoharanofotsy (CFFA) est éliminé de la compétition par le Royal Léopard FC d’Estwani. Après la défaite à domicile de 2 buts à 3, les protégés de Titi Rasoanaivo se sont inclinés sur le score de 2 buts à 1 à l’extérieur au Somhlolo National Stadium Estwani. 

Pourtant, Tsito et ses camarades ont déjà mené un but à zéro à la pause sur un but de Koloina à la 8ème minute de jeu. Les garçons d’Andoharanofotsy ont trop couru derrière le score pour chercher le dernier but de qualification mais la fatigue a pesé sur l’équipe. Physiquement et tactiquement supérieurs à eux, les Royal Léopard ont renversé la vapeur à la seconde mi-temps et reprennent le dessus en revenant au score à la 79eme minute avant de dicter la messe à la 83eme minute. Le but du K.O est arrivé pour le CFFA en faisant voler le dernier espoir de qualification des Malagasy. Une erreur de la dernière ligne défensive qui a laissé le champ libre au buteur. Or, il y avait un hors-jeu qui a été signalé par l'arbitre de touche mais l’arbitre central a laissé jouer. Pour l’instant, c’est la participation qui prime pour la formation d’Andoharanofotsy. Malgré la motivation et l’exploit des joueurs malagasy d’aller plus loin dans la compétition, l’écart de condition physique reste flagrant.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff