Publié dans Sport

Golf-Championnat national Tour 2 - Jean Baptiste et Johary aux commandes

Publié le mercredi, 07 décembre 2022

Décidément, Jean Baptiste Ramarozatovo nous a régalés, hier, avec un score de -9. Johary Raveloarison, quant à lui, a brillé avec un « Hole in One ». Vous savez quoi ? C'est loin d'être fini !

Remontada pour Johary Raveloarison

Au terme de la première journée, Jean Baptiste avait une nette avance sur le peloton de tête, avec un score exceptionnel de -9. Johary Raveloarison, quant à lui, finissait la journée avec un score non moins excellent de -5.

C'était prévisible, ce dernier allait tout donner lors du tour 2, tenu hier, le 7 décembre. Il se présente au trou numéro 1 à 8h 30, comme l'exige son carnet. S'ensuivra une véritable « masterclass ». La leçon du jour : ne jamais se reposer sur ses lauriers. Résultat : il enchaîne les beaux scores et remonte magistralement au classement.

A l'issue du deuxième tour, il partage désormais les commandes avec Jean Baptiste Ramarozatovo, alors que ce dernier était seul en tête avec 6 coups d'avance (62) par rapport à Johary Raveloarison qui a livré une carte de 66 au tour 1.

Les deux champions au coude-à-coude

Les deux tours sont finis et Johary et Jean Baptiste sont ex-æquo. Il ne restera plus que le troisième jour pour départager ces grands hommes.

Johary parviendra-t-il à défendre son titre et le conserver ? Ou alors Jean Baptiste arriverait-il à redevenir le numéro 1 national, comme il l'a été en 2020 ? 

La journée du 8 décembre nous le dira. Ce qui est certain, c'est qu'il y aura du beau jeu et une ambiance très sympathique sur le parcours du Golf du Rova.

Ony Marchand, seule femme chez les Pros, passe le cut

Nous avons auparavant parlé des prouesses de la Pro PGA, Ony Marchand, seule femme du plateau chez les Pros. Elle vient encore de signer une belle performance face à des hommes puisqu'elle passe le cut et fera ainsi partie des 35 joueurs sélectionnés parmi les 64 en compétition pour jouer la grande finale ce jour. 

 

C'est une première dans l'histoire du golf à Madagascar, quand on sait qu'elle s'est mesurée à 65 meilleurs golfeurs aguerris, dans la catégorie des professionnels, probablement le nec le plus ultra des joueurs. Chapeau, madame !

Fil infos

  • Actu-brèves
  • Haute Cour constitutionnelle - 1500 requêtes électorales à traiter
  • Elections législatives - Une centaine de nouvelles têtes à Tsimbazaza
  • ACTU-BREVES
  • Rénovation au bord de mer de Toamasina - Un des grands travaux du Président Rajoelina inauguré
  • Actu-brèves
  • Actu-brèves
  • Législatives à Faratsiho - Le présumé vainqueur dans de beaux draps
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Des opportunités multiples pour la Grande île 
  • Retour sur la scène politique - Des politiciens ratent le coche 
Pub droite 1

Editorial

  • Qui fait mieux ?
    Qui dit mieux ! Qui fait mieux ? J’hésite quel signe de ponctuation, exclamation ou interrogation, devrais-je emprunter. Je m’exclame ou bien je m’interroge devant les grandioses réalisations effectuées dans la ville de Ratsimilaho – Ramaromanompo 1720 – 1750).Toamasina, la capitale des pays Betsimisaraka, d’antan, de la Région d’Atsinanana, d’aujourd’hui, le Grand port de l’Est, le poumon de l’économie nationale se fait belle, peau neuve ! En effet, le Président de la République inaugura le samedi 15 juin la réfection du boulevard Ratsimilaho (1,8 km) et le bord MIAMI. Toamasina retrouve son lustre d’antan. Sa beauté et son attrait de la belle époque ressurgissent. Au fait, elle n’était pas la seule en ce temps immémorial à plaire aux Malagasy tout comme aux touristes. Je me rappelle la beauté de Diégo, de Majunga, de Tananarive (la capitale nationale), de Fianarantsoa, de Tuléar pour ne citer que les anciennes capitales provinciales des…

A bout portant

AutoDiff