Publié dans Sport

Football- CHAN 2023 - Trente millions d'ariary promis aux Barea à chaque point gagné

Publié le vendredi, 20 janvier 2023


En direct d’Algérie, le vice-président de la Fédération malagasy de football,  Alfred Randriamanampisoa, a  fait une intervention sur une radio privée de la capitale hier pour faire le bilan de la situation des joueurs. Durant son intervention,  le numéro 2 de la FMF à également promis un prime de 30 millions d’ariary aux Barea de Madagascar à chaque point gagné. C’est-à-dire à chaque fois que l’équipe fait match nul ou gagne un match. Cette prime et valable pour chaque match que l’équipe nationale jouera durant la compétition.
« On tient beaucoup à remercier l’Etat malagasy,  à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports pour son attribution aux dépenses de  l’équipe nationale. Je sais que l’Etat malagasy ne restera pas de marbre devant l’exploit de nos jeunes. Mais en attendant,  la FMF promet 30 millions d’ariary à toute l’équipe à chaque match gagné ou match nul concédé par les Barea », annonce-t-il pour motiver les joueurs à aller le plus loin possible dans cette compétition.
Pour revenir au CHAN, les hommes de Rôrô sont condamnés à gagner le match contre le Soudan le 23 janvier prochain. Les Blacks Galaxies ont été  battus par le Ghana (1-3) le jeudi 19 janvier. Ce dernier occupe provisoirement la tête du groupe C avec 6 points plaçant Madagascar en seconde position. Les deux équipes sont à égalité de points mais les Ghanéens mènent au goal average avec trois matchs et un match en retard pour Madagascar avec la victoire au tapis vert suite au forfait du Maroc.
Le deuxième billet pour les quarts de finale se jouera entre Madagascar et le Soudan. Effectivement,  un match nul suffira aux Malagasy pour se qualifier.
 Les Barea ne sont pas à l’abri en cas de défaite car pourront être doublés par le Soudan, avec deux buts d'écart, face à ce dernier, crédité de trois points.
Elias Fanomezantsoa


Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff