Publié dans Sport

Omnisport-Préparation des Jeux des iles - Bilan après le premier regroupement

Publié le mercredi, 17 avril 2019

Le premier regroupement des athlètes présélectionnés prendra fin ce mercredi après presque quatre semaines de préparation. Le lancement officiel a été donné le samedi 24 mars. Les athlètes sont répartis dans les 14 disciplines en vue des Jeux des iles de l’Océan indien qui se tiendront à l’ile Maurice, du 19 au 28 juillet prochain. Il s’agit de l’athlétisme, le badminton, la boxe, le cyclisme, le football, l’haltérophilie, le judo, la natation, le rugby, le lawn tennis, le tennis de table, la voile et le volleyball. Treize disciplines suivent leur regroupement dans la Capitale, à part le beach volley, la voile et le football. Ce dernier n’est toujours pas en regroupement car les joueurs sont retenus par leur club respectif qui dispute encore le championnat national qui est en cours jusqu’en juin.

Le premier bilan du ministère de tutelle est donc attendu ce jour  avant que les athlètes rejoignent leur foyer respectif. Les athlètes suivaient leur entrainement dans différents sites de compétition tels le Palais des sports, le gymnase d’Ankorondrano, l’Académie nationale des sports et pour le rugby à VII, ses joueurs suivent l’entrainement sur le terrain du 4FA Alasora. 
Le bilan est positif. Ce regroupement aura permis à chaque direction technique nationale de comparer le niveau des athlètes dans leurs disciplines et de déterminer la liste définitive qui suivra le deuxième regroupement qui s’étalera du 1er au 31 mai. Malgré le retard déjà encaissé par rapport aux autres iles, le Gouvernement malagasy fait le maximum pour rattraper le temps perdu. Début juin, 46 athlètes vont rallier la Chine pour une deuxième vague de stage à savoir 13 de l’athlétisme, 11 haltérophiles, 6 judokas, 6 nageurs, 6 pongistes et 4 badistes. Tous de nouveaux athlètes absents durant le voyage des 88 athlètes qui ont composé la première vague.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff